/weekend
Navigation

Salon de la musique: le rêve d’une jeune productrice de 22 ans

Sara Tremblay-Moreau
Photo courtoisie, J.J. Joseph Sara Tremblay-Moreau

Coup d'oeil sur cet article

Elle n’a que 22 ans et ne manque pas d’ambition. La jeune Sara Tremblay-Moreau est derrière l’organisation du tout premier Salon de la musique, qui se déroulera au Stade olympique dans quelques jours, et auquel participeront plusieurs artistes connus, dont 2Frères, Laurence Nerbonne, Yoan et Laurence Jalbert.

Voilà déjà quelques années que Sara Tremblay-Moreau rêve d’organiser un salon de la musique. Ayant grandi dans le coin de Saint-Hyacinthe, la jeune femme a souvent accompagné son père dans différents salons d’exposition. « Mon père avait une compagnie de climatisation et louait des espaces dans les salons, dit-elle. J’ai toujours aimé y aller. »

Il y a quelques années, Sara a amorcé un baccalauréat en télévision à l’UQAM, qui lui a permis de faire des stages sur La Voix et à Belle et Bum. Mais dans sa tête, elle songeait déjà à lancer sa propre compagnie pour organiser un salon.

« Mon père et moi avons fait une étude de marché pour voir s’il y avait une demande pour un salon de la musique, dit-elle. Il y a un salon de la mort, un autre sur les roches et minéraux, mais rien sur la musique ! »

C’est son père, Mario ­Moreau, qui s’est chargé de contacter les exposants. Sara, elle, s’est occupée du côté culturel.

Un emblème de Montréal

Depuis le début, la jeune productrice n’avait qu’un endroit en tête pour tenir son événement : le Stade olympique. « Pour moi, il n’y avait aucun autre endroit possible. Je voulais que ce soit un gros événement. Le Stade est facile d’accès. C’est plus simple de se stationner qu’au centre-ville. C’est aussi un emblème de ­Montréal. Je voyais un lien musical plus fort. »

En quelques mois, la petite équipe de Sara et son père a recruté d’autres employés. L’organisation a aussi reçu beaucoup d’aide des employés du Stade. « Ils ont estimé que notre achalandage au salon serait de 10 000 personnes par jour », dit-elle.

Durant trois jours, le Salon de la musique présentera une trentaine d’artistes qui feront des prestations d’une vingtaine de minutes principalement acoustiques, avant de participer à des sessions d’autographes. Le Salon proposera aussi des conférences, en plus d’accueillir plus d’une cinquantaine d’exposants liés de près ou de loin à la musique.

« C’est un événement culturel mixé avec un salon commercial », dit la productrice qui songe déjà à présenter des salons dans d’autres villes de la province au cours des prochaines années.


► Le premier Salon de la musique se tiendra au Stade olympique de Montréal du 7 au 9 juin. Pour toute la ­programmation : salondelamusiquemtl.com.