/news/politics
Navigation

Les libéraux de Trudeau repassent en tête

Les libéraux de Trudeau repassent en tête
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les libéraux du premier ministre Justin Trudeau effectuent une remontée dans les intentions de vote et sont désormais au coude à coude avec les conservateurs d’Andrew Scheer en vue des élections du 21 octobre prochain. 

À l’échelle du pays, selon un coup de sonde réalisé par la firme Abacus Data, les libéraux obtiennent 33% des intentions de vote, devant les conservateurs (32%), les néo-démocrates (16%), les verts (12%) et les bloquistes (3%). Le 19 avril dernier, lors d’un sondage précédent, les conservateurs figuraient au premier rang avec 34% des intentions de vote, devant les libéraux (31%), le NPD (17%) et les verts (12%).  

«Il s’agit d’un affaiblissement du soutien des conservateurs et d’un renforcement du soutien du Parti vert et du NPD», a indiqué la firme de sondage.  

Les libéraux dominent largement au Québec 

Au Québec, les libéraux sont toujours confortablement en tête avec 44% des intentions de vote. Les conservateurs (21%), les bloquistes (14%), les néo-démocrates (10%) et les verts (8%) suivent.  

Abacus Data rappelle qu’aux élections générales de 2015, le NPD avait obtenu 25% des voix dans la Belle Province, soit quatre fois plus que les actuelles intentions de vote. Ça avait valu 16 sièges aux troupes du chef actuel, Jagmeet Singh. Soulignons que le Parti populaire du Canada de Maxime Bernier n’obtient que 1% des intentions de vote au Québec.  

En Ontario, autre important champ de bataille, les conservateurs ont perdu des plumes et ce sont maintenant les libéraux qui dominent. L’impopularité du chef conservateur de l’Ontario Doug Ford, qui réalise plusieurs coupes dans la province, pourrait expliquer le recul des conservateurs fédéraux. Les libéraux obtiennent maintenant 33% des intentions de vote, devant les conservateurs (30%), le NPD (22%) et les verts (12%).  

Quelque 1500 Canadiens adultes ont été interviewés dans le cadre de ce sondage mené du 27 au 30 mai. La marge d’erreur est de plus ou moins 2,6%, 19 fois sur 20.