/world/usa
Navigation

Trump dit avoir été informé par Moscou du retrait de la majorité de son personnel au Venezuela

Trump dit avoir été informé par Moscou du retrait de la majorité de son personnel au Venezuela
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président américain Donald Trump a indiqué lundi avoir été informé par Moscou du retrait de la majorité du personnel russe présent au Venezuela pour soutenir le régime de Nicolas Maduro.

« La Russie nous a informés qu’elle avait retiré la majorité de son personnel du Venezuela », a-t-il annoncé sur Twitter.

La Russie a envoyé en mars une centaine de soldats dans le pays sud-américain pour, selon elle, soutenir le président face aux menaces des États-Unis d’utiliser la force pour contraindre Nicolas Maduro de quitter le pouvoir.

« Le gouvernement vénézuélien est en état d’alerte depuis le début de l’année, car les États-Unis continuent leurs menaces d’usage de la force contre le Venezuela », avait expliqué à l’AFP l’ambassadeur russe à Caracas, Vladimir Zaïomski, à la mi-mai.

Il avait précisé que les troupes étaient déployées en vertu d’un accord remontant à 2001.

Le Venezuela est confronté à une profonde crise politique depuis que le président du Parlement Juan Guaido s’est autoproclamé président par intérim. Il est aujourd’hui reconnu par une cinquantaine de pays dans le monde, dont les États-Unis.

Washington a plusieurs fois appelé Moscou à cesser de soutenir M. Maduro, une demande fermement rejetée par la Russie, qui accuse les États-Unis de vouloir mener un coup d’Etat au mépris du droit international.

Les deux camps vénézuéliens ont participé en mai à des négociations en Norvège pour tenter de sortir le pays du chaos politique et économique, mais les discussions se sont achevées sans accord.