/sports/opinion/columnists
Navigation

Une belle occasion de découvrir la pêche

La Fête de la pêche est l’occasion pour tous et toutes, pêcheurs ou non, de découvrir l’activité et la nature québécoise.
Photo Courtoisie, Sépaq La Fête de la pêche est l’occasion pour tous et toutes, pêcheurs ou non, de découvrir l’activité et la nature québécoise.

Coup d'oeil sur cet article

La Fête de la pêche fêtera ses vingt ans en fin de semaine prochaine. Cet évènement a permis à bon nombre de jeunes et de moins jeunes de découvrir ou de renouer avec la pêche et tous ses bienfaits.

Les 8-9 et 10 juin, il sera possible de pêcher partout au Québec sans avoir besoin de posséder un permis de pêche.

Si vous pêchez en territoires non organisés, c’est simple, il vous suffit de jeter votre ligne à l’eau et de tenter votre chance pour capturer des truites ou autres espèces.

La seule espèce qui fait exception à la règle de la pêche sans permis, c’est le saumon.

Si vous décidez de vous rendre en pourvoirie, dans les parcs nationaux ou encore dans les réserves fauniques ou les zecs, il vous faudra peut-être débourser les droits d’accès à la pêche.

C’est véritablement une occasion unique de vous initier à la pêche en famille, entre amis ou encore avec des collègues de travail.

Richesses à découvrir

La pêche, c’est une occasion de partager une expérience en nature pour découvrir les beautés du Québec. C’est aussi l’occasion de découvrir la gastronomie avec nos poissons sportifs, qui n’ont rien à envier aux poissons d’ailleurs dans le monde.

Au Québec, nous sommes choyés de pouvoir pêcher librement, sans avoir à débourser nécessairement de grosses sommes.

Pour les pêcheurs les plus expérimentés, cette offre de pêche sans permis de trois jours, vous permettra de partager avec parents et amis, votre passion.

Vous pourrez aussi partager votre histoire d’initiation sur la page Facebook du MFFP. Il y aura aussi un concours de photos où vous pourrez vous présenter avec la ou les personnes initiées.

Des activités partout

Plus de 200 activités seront organisées partout au Québec pour souligner cette fin de semaine très spéciale.

Non seulement vous pourrez pêcher sans permis là où la réglementation le permet mais en plus, vous pourrez profiter de gratuités et de rabais offerts par certains partenaires fauniques du MFFP.

Pour vous donner une bonne idée, il suffit de vous rendre sur le site www.gouv.qc.ca et vous rendre sous l’onglet de la Fête de la pêche, pour y découvrir la liste complète de tout ce qui va se passer.

À titre d’exemple, mentionnons Pêche en Herbe dans le parc Chauveau à Québec, Beaupré en pêche, dans les eaux de la rivière Sainte-Anne-du-Nord à Beaupré ou encore la Fête de la pêche à Trois-Pistoles dans le secteur Notre-Dame-des-Neiges.

On peut aussi mentionner la Fête de la pêche à Dégelis, dans le Bas-Saint-Laurent, avec des activités sur la rivière à la Perche ou les activités qui se dérouleront sur le petit Lac Rimouski.

Ailleurs en Abitibi-Témiscamingue, il y aura la journée de la pêche, le 8 juin au lac Noranda et la journée de la pêche de Val-d’Or et le 9 juin, la Fête de la pêche au lac Déry de Rouyn-Noranda.

En Montérégie, il y aura des activités le 9 juin, aux Trois Lacs, situés dans l’agglomération de Longueuil.

Ce ne sont là que quelques exemples de ce qui va se dérouler au Québec durant cette fin de semaine.

Autres ressources

Au niveau des partenaires fauniques, vous pouvez aussi vous rendre sur les sites de la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs (www.fedecp.com), sur celui de la Sépaq (www.sepaq.com) ou encore sur celui de Zecs Québec (www.reseauzec.com).

Vous aurez alors le portrait de tout ce qui se trame pour cette fin de semaine très spéciale, dans les territoires organisés.

Si vous voulez aider à préparer la relève dans le monde de la pêche pour assurer la pérennité de l’activité, c’est le temps où jamais.

Hébergement au lac Mégantic

Durant notre séjour pour la pêche au lac Mégantic, la semaine dernière, nous avons été logés gracieusement au Manoir d’Orsennens, un endroit chargé d’histoire et situé en bordure du lac, tout près de la Marina. En plus d’offrir des chambres et une restauration de grande qualité, le manoir vous fera découvrir beaucoup sur les charmes de la région.

Entre ses murs, on retrouve une ambiance du passé à plusieurs niveaux, vous permettant de mieux comprendre ce qui se vivait dans ce coin de pays des Cantons-de-l’Est. Pour info : (891) 554-6295.

Allons pêcher

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs vient tout juste de lancer la mise à jour de sa carte interactive des plans d’eau, Allons pêcher, accessible au www.allonspecher.com. Cette carte vous présente plus de 1600 points d’accès à l’eau, dans les différentes régions du Québec, à l’exception du Nord-du-Québec.

Cette plateforme très utile pour planifier vos sorties de pêche, est maintenant pourvue d’un outil de géolocalisation, vous permettant de trouver plus facilement des accès à proximité. Elle renferme aussi une foule de renseignements sur les espèces, les règlements en vigueur et autres informations très utiles. C’est un outil à posséder.

Surveillez le bar rayé

La FédéCP invite les amateurs de pêche qui sillonnent le Saint-Laurent, à signaler leurs observations d’activités de fraye du bar rayé. Comme cette espèce fraye proche de la surface, la façon de reconnaître l’activité, c’est par les clapotis que les mâles font à la surface une fois que la femelle a pondu ses œufs.

Il est important de noter la date et l’heure de l’observation, un point GPS ou une description de l’emplacement exact, une description sommaire des conditions lors de l’évènement comme la marée, les courants, la température de l’eau. Aussi, si ça vous est possible d’envoyer une vidéo ou des photos qui permettent de valider qu’il s’agit bien de bars rayés. Cette activité dure jusqu’au début de juin. Vous pouvez faire parvenir le tout à : mentionbarrayé@mffp.gouv.qc.ca.