/sports/fighting
Navigation

Fin de la chicane de famille chez les proches d’Adonis

C’est un comptable agréé et non la conjointe du boxeur qui gérera sa petite fortune

Coup d'oeil sur cet article

Médicalement inapte pour le moment, le boxeur Adonis Stevenson a fait ce matin sa première apparition publique depuis s’être fait passer le K.-O. lors d’un combat le 1er décembre dernier.  

 • À lire aussi: Les proches d’Adonis se tiraillent pour l’argent  

«Ça va bien, je suis en forme, ça fait du bien d’être de retour, on prend ça au jour le jour», a déclaré le boxeur d’une voix diminuée, en arrivant au palais de Saint-Jérôme aux bras de sa conjointe Simone God.    

Photo Martin Alarie

  

Stevenson, 41 ans, s’est déplacé en personne afin d’assister à l’audience sur le contrôle de ses biens. D’un côté, sa conjointe et partenaire d’affaire qui a été nommée administratrice provisoire des biens, le temps qu’il prenne du mieux.  

Cela lui permet de payer les employés de son entreprise et de gérer leurs propriétés.  

«Dans les deux dernières années, Mme God a été activement impliquée dans les affaires de M. Stevenson», soutenait la conjointe de Stevenson dans sa demande.     

  

  

Et de l’autre, Claudette Adonis, la mère du boxeur, qui réclame le contrôle des millions de son fils. La femme, qui dit douter de la bonne gérance des avoirs du boxeur si c’est sa bru qui s’en occupe, brille toutefois par son absence ce jeudi. Les avocats de la dame n’ont pas voulu répondre à aucune question.  

Adonis témoigne  

Les documents de cour permettent toutefois d’apprendre que Mme Adonis adresse de nombreux reproches à Mme God, entre autres de ne pas être si présente au chevet du boxeur.    

  

Photo Martin Alarie

  

Plusieurs sources ont toutefois indiqué au Journal qu’il n’en est rien, et que Mme God a toujours été là, sauf quand les médecins le recommandaient ou pour s’occuper de leur poupon.   

Adonis Stevenson a lui-même témoigné à la cour. Mais comme l’audience se déroule à huis clos, il n’est pas possible de savoir ce qu’il a dit.  

Futur entraîneur  

Mais une fois son témoignage terminé, le boxeur a tenu à s’adresser aux médias présents sur place afin de remercier tous ceux qui l’ont supporté dans cette épreuve.  

«Adonis est de retour, a-t-il dit. Je vais de mieux en mieux, je continue les traitements.»  

S’il ne peut pas parler du litige, à part pour dire que « ce n’est pas facile », le boxeur a toutefois accepté de revenir sur sa longue convalescence qui dure maintenant depuis plusieurs mois.  

«Le plus difficile, c’était d’être dans le coma, a-t-il expliqué. Puis, j’ai dû réapprendre à manger, à marcher... Quand je suis revenu à la maison [vendredi dernier], j’ai vu mes enfants, j’ai dit leurs noms... Ils étaient tellement contents!»  

Et s’il continue ses traitements, Adonis Stevenson pense déjà à l’avenir, étant donné que sa carrière est probablement terminée.  

«Je veux devenir entraîneur auprès des jeunes, donner des cours», a-t-il assuré, tout sourire aux côtés de sa conjointe.