/sports/racing
Navigation

Une autre sorte de duel pour Jean Pascal

Le boxeur québécois a affronté le pilote français Esteban Ocon dans un concours de réflexes, à Montréal

Le boxeur Jean Pascal a testé jeudi la machine Batak, qui est une référence en matière de réflexes, lors d’un événement organisé par Mercedes.
Photo Martin Chevalier Le boxeur Jean Pascal a testé jeudi la machine Batak, qui est une référence en matière de réflexes, lors d’un événement organisé par Mercedes.

Coup d'oeil sur cet article

Jean Pascal n’a jamais reculé devant un défi dans le ring au cours de sa carrière. Jeudi, lors d’un événement organisé par Mercedes, le boxeur en a eu un d’un autre type.

L’ancien champion du monde WBC des mi-lourds a affronté le pilote Esteban Ocon sur une machine qui calcule le temps de réaction.

Jean Pascal
Photo Martin Chevalier
Jean Pascal

Le Français a eu le dessus dans un concours qui n’a pas été facile pour les deux athlètes de pointe.

Esteban Ocon
Photo Martin Chevalier
Esteban Ocon

Malgré tout, ce fut un beau moment. Mercedes avait invité Pascal pour cette journée spéciale.

Lamborghini

« Ils m’ont invité pour visiter les garages et leurs installations en compagnie des gagnants d’un concours, a expliqué Pascal au représentant du Journal. On a pu voir la voiture de Lewis Hamilton. C’était très sharp.

On aura la chance de faire un tour de piste avec une Mercedes. J’aime bien la vitesse, mais la modération a bien meilleur goût. »

Pascal a possédé plusieurs voitures de luxe et de différentes marques au cours de sa vie.

« Je suis un grand amateur de Mercedes, a-t-il souligné. J’ai eu des Porsche, des BMW, des Range Rover. La seule marque que je n’ai pas eue, c’est Lamborghini. »

Camp d’entraînement

Pascal va remonter sur le ring le 3 août, alors qu’il affrontera le champion intérimaire WBA des mi-lourds, Marcus Browne. Encore une fois, le Québécois sera le grand négligé en prévision de ce combat.

« C’est l’histoire de ma vie, a mentionné Pascal. Je connais bien Browne et j’ai déjà mis les gants à l’entraînement avec lui. Ça va être un bon combat.

Je me sens bien dans ma peau comme dans les années 2009 et 2010. Ça doit être le résultat d’avoir été dans le gymnase sans arrêt depuis le mois de janvier. »

Ça fait plusieurs mois qu’on entend parler de ce duel contre Browne. Au départ, il devait avoir lieu le 18 mai en demi-finale du combat revanche entre Tyson Fury et Deontay Wilder.

Cependant, tout est tombé à l’eau après la signature d’un lucratif contrat de Fury avec le réseau américain ESPN.

Par la suite, le choc a été reporté au 29 juin. Il devait être présenté sur Showtime puis à Fox Sports. Par contre, les parties impliquées n’ont pas réussi à s’entendre pour cette date.

Finalement, le tout aura lieu le 3 août à un endroit qui n’a pas encore été déterminé.

Pas de retraite

Plusieurs observateurs croient que Pascal devrait prendre sa retraite s’il ne l’emporte pas contre Browne. Le boxeur a son opinion là-dessus.

« Lorsqu’on regarde l’ensemble de ma carrière, je ne suis pas un boxeur qui a encaissé beaucoup de coups, sauf dans deux ou trois combats, a-t-il souligné. J’ai encore toute ma tête. J’ai 36 ans. Je suis encore jeune.

Bernard Hopkins a boxé jusqu’à 50 ans. Manny Pacquiao va remonter sur le ring à 41 ans. Ceux qui disent que je dois prendre ma retraite ne savent pas de quoi ils parlent. »