/travel
Navigation

Cinq belles randonnées en kayak de mer aux îles de la Madeleine

Cinq belles randonnées en kayak de mer aux îles de la Madeleine
PHOTO COURTOISIE/MATHIEU DUPUIS

Coup d'oeil sur cet article

Au cœur du golfe du Saint-Laurent, les îles de la Madeleine émerveillent avec leurs collines dénudées, leurs falaises rougeâtres et leurs dunes à perte de vue. En s’éloignant un peu de la côte en kayak de mer, la vue se fait d’autant plus époustouflante et offre des perspectives distinctes ainsi qu'un accès privilégié à certains sites reculés, qu’on soit expert ou novice.

Cinq belles randonnées en kayak de mer aux îles de la Madeleine
PHOTO COURTOISIE/ATRIM

Voici cinq circuits qui, chacun à leur façon, vous permettront de profiter du littoral madelinot. 

Île du Havre Aubert – La butte des Demoiselles

Cette promenade permet de visiter à la fois un joyau historique (La Grave) et naturel (la butte des Demoiselles). Deux attraits fortement fréquentés par voie terrestre et qui, sur l’eau, proposent une tout autre expérience visuelle. 

La Grave, par la préservation de l’architecture et du patrimoine, est l’un des sites classés historiques les plus représentatifs des îles. Il s’agit de l’endroit idéal à la fois pour ses activités culturelles et pour profiter du soleil dans l’un des nombreux cafés et restaurants qui y sont établis. 

La butte des Demoiselles, l’une des plus imposantes collines de l’archipel, accroche le regard par la diversité de couleurs des minéraux qui la composent. Vous aurez tout le loisir d’observer les nuances de la falaise qui s’étend sur près de trois kilomètres. Des formations rocheuses, où plusieurs oiseaux marins se posent, sont présentes dans l’anse de La Grave. 

Cinq belles randonnées en kayak de mer aux îles de la Madeleine
PHOTO COURTOISIE/MATHIEU DUPUIS

Trajet : 7 km

Niveau : facile

Mises à l’eau : aux plages du Havre ou du Cap (avec portages) ou via la rampe de mise à l’eau du Club nautique Les Plaisanciers, à La Grave. 

Île du Cap aux Meules – Parc de Gros-Cap

Ce parcours dans la baie de Plaisance peut être pratiqué de plusieurs façons. Certains resteront autour du parc de Gros-Cap pour y parcourir le réseau de tunnels et de grottes qui s’y trouve, dont l’une où l’on peut se baigner et admirer le ciel à travers un puits de lumière naturelle. 

Plusieurs kilomètres de falaises rouges séparent la plage de la Petite Échouerie de la baie sud, où plusieurs oiseaux nicheurs sont observables. 

Certains iront jusqu'au pont reliant l’île du Cap aux Meules à l’île du Havre aux Maisons, où ils pourront, en se faufilant en dessous, entrer dans la lagune et le barachois de Fatima. La faune et la flore distinctives de ce type de milieu y créent une fresque éclatante. 

Comme il y a beaucoup de circulation maritime dans ce secteur - dont le traversier -, mieux vaut rester vigilant. 

Trajet : 11 km (possibilité de faire une excursion plus courte dans les grottes adjacentes au parc)

Niveau : modéré 

Mises à l’eau : Parc de Gros-Cap, plage des Ramées, baie sud

Île de la Grande Entrée – Île Boudreau - Old Harry – Grande Échouerie

Ce secteur est particulièrement prisé par les amateurs de kayak de mer. Les 13 km de ce parcours rassemblent tous les attraits propres aux Îles : falaises de grès rouge, longues plages de sable blanc, grottes, récifs rocheux... sans oublier la fameuse presqu’île de l’île Boudreau. 

Près de Old Harry, il est possible de se faufiler parmi les cavités naturelles, juste avant la pointe menant à la plage de la Grande Échouerie. 

Cinq belles randonnées en kayak de mer aux îles de la Madeleine
PHOTO COURTOISIE/MATHIEU DUPUIS

Certains rebrousseront chemin à cet endroit, après avoir jeté un coup d’œil sur cette étendue que plusieurs considèrent comme étant «la plus belle plage du Québec». Pour ceux qui poursuivent leur chemin, il est fréquent d’apercevoir des phoques qui se prélassent à la Pointe de l’Est, à 7 km de là, là où jadis des morses se vautraient sur les échoueries. 

Il est aussi possible de se rendre à la Pointe de l’Est en mettant votre embarcation à l’eau au port de Grosse-Île, où vous longerez alors la bande littorale de la réserve naturelle de la Pointe-de-l’Est. À perte de vue, cette plage est parfaite pour un pique-nique et pour observer, du même coup, cet écosystème unique et fragile. 

Trajet : 13 km (plusieurs possibilités selon le lieu de mise à l’eau et la distance souhaitée)

Niveau : modéré

Mises à l’eau : plage de la Grande Échouerie, plage du Bassin-Est, port de Grande-Entrée

Île d’Entrée – De La Grave à l’île d’Entrée

Ici, il est question d’une expédition en soi où les novices devraient plutôt être accompagnés, puisque plusieurs courants marins, en plus du trafic maritime, sont à considérer. 

Il faudra aussi prévoir une nuit sur l’île d’Entrée ou revenir via le traversier avec votre embarcation - l’aller-retour étant une entreprise ambitieuse. Pas moins de 10,5 km séparent le site de La Grave de l’île d’Entrée, et explorer son pourtour requiert ensuite 8,5 km de pagayage. Un portage est aussi nécessaire au bout du banc avant de traverser le chenal où de grands vents peuvent souffler. 

Cinq belles randonnées en kayak de mer aux îles de la Madeleine
PHOTO COURTOISIE/MATHIEU DUPUIS

L’île d’Entrée est tout simplement époustouflante, une Irlande (ou une Écosse) miniature avec ses vallons verdoyants, ses falaises bigarrées, sa Big Hill qui surplombe la scène, ses plages isolées dans les anses et ses grottes. S’en approcher graduellement à chaque coup de pagaie, puis prospecter ses cachettes constitue une aventure qui vaut sans aucun doute l’effort. 

Trajet : 19 km

Niveau : difficile

Mise à l’eau : Club nautique Les Plaisanciers au site historique de La Grave

Île du Cap aux Meules – Du phare Le Bourgot au site de la Côte

Ce parcours de courte durée est intéressant puisqu’il mélange paysages côtiers, ports, villages, baignade et impressionnante épave. 

Entre le cap Hérissé et l’Étang-du-Nord, il est possible d’observer des arches, des colonnes de pierre et de grandes falaises d’où plusieurs plongent, ainsi que le phare du Bourgot. 

De l’autre côté de la pointe de l’Étang-du-Nord se trouve la Gabarre, ancienne cale sèche échouée qui fait partie intégrante du paysage. Certains pagaieront jusqu’à l’île aux Goélands pour y faire une petite pause sur les rochers. 

Ce circuit, réalisé au coucher du soleil, est tout simplement inoubliable. 

Trajet : 4,2 km (possibilité de faire un trajet plus long en mettant votre kayak à l’eau à la plage de l’hôpital à Fatima)

Niveau : modéré

Mises à l’eau : plage de l’hôpital, chemin du Phare, site de la Côte. 

Avant de partir à l’aventure, mieux vaut s’informer des conditions météorologiques et se renseigner sur les courants et les navires de transport maritime que vous pourriez rencontrer sur votre trajet. Pour obtenir des fiches techniques de certains sites : Le Sentier Maritime des îles de la Madeleine

Pour des excursions guidées et interprétées :  

Auberge la Salicorne 

Aérosport 

Centre nautique de L’Istorlet 

Parc de Gros-Cap


À lire aussi: 

Yoga avec vue aux Iles avec Cindy Hook

Pédaler contre vents et marées aux Iles de la Madeleine