/24m/transports
Navigation

Verdun: 275 places de stationnement en moins qui font rager les commerçants

Coup d'oeil sur cet article

Le projet-pilote de piste cyclable dans la rue de Verdun à Montréal fait rager les commerçants qui viennent de faire parvenir une mise en demeure au maire de l’arrondissement de Verdun.

 • À lire aussi: Un réseau cyclable qui soulève des craintes à Verdun 

Une douzaine de commerçants sont en colère, car ils estiment que l’arrondissement a manqué de transparence et veulent que cesse le projet-pilote qui selon eux leur causera des préjudices sérieux et des pertes financières.

«Si le projet va de l’avant, l’arrondissement privera les membres du regroupement d’un achalandage essentiel au maintien de la bonne santé financière de leurs commerces, soit leurs clients se déplaçant en voiture», peut-on lire dans la mise en demeure transmise au maire Jean-François Parenteau.

Dans cette lettre, les commerçants dénoncent également le fait que «jusqu’à tout récemment, aucun des commerçants de la rue de Verdun n’avait été informé formellement des intentions de l’arrondissement et l’arrondissement n’a même pas pris le soin de consulter les entrepreneurs qui font vivre cette rue».

Depuis jeudi, 275 places de stationnement sur rue ont disparu. En fait, ce sont toutes les places d'un côté de la rue sur trois kilomètres qui n'existent plus.

«Ce ne sont pas tous les commerces qui peuvent s'adapter à la bicyclette. Moi, je ne vois pas quelqu'un qui va arriver avec son rottweiler sur son épaule ou son petit chihuahua sur son épaule», explique Rika Martin, propriétaire du salon esthétique canin La belle gueule.

Si l'administration municipale va de l’avant avec son projet, les commerçants promettent de s'adresser aux tribunaux.