/entertainment/stage
Navigation

Bilan positif pour le 20e du Carrefour

Une édition sans annulations et sans remboursements

Le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant… ? a connu beaucoup de succès.
Photo Pascal Huot Le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant… ? a connu beaucoup de succès.

Coup d'oeil sur cet article

Avec un taux de fréquentation de 78 %, Dominique Violette, directrice générale du Carrefour international de théâtre, est satisfaite de la 20e édition qui s’est terminée samedi. Une édition où l’organisation n’a pas eu à vivre des annulations et faire des remboursements.

Les annulations de Murmures des murs, à la suite d’une blessure de la comédienne Aurélia Thierrée, en 2015, et ensuite, en 2016, en raison de la grève des transports, et celles de Cold Blood, le printemps dernier, affectées par la tenue du G7, avaient fait mal, financièrement, à l’événement.

« C’est un soulagement. On a pu présenter tous les spectacles annoncés et je suis vraiment contente. C’était déprimant d’avoir à gérer ces remboursements », a fait remarquer la directrice générale, rappelant la décision du Grand Théâtre de Québec de fermer, à quelques heures d’avis, sa salle de spectacle, en raison des possibles manifestions entourant le Sommet du G7.

La directrice artistique Marie Gignac a précisé que l’organisation a aussi dû gérer les frustrations entourant ces spectacles qui avaient été salués par la critique et qui avaient amené les gens à acheter des billets.

Les spectacles Granma – Les trombones de La Havane, Mme Catherine prépare sa classe de troisième à l’irrémédiable et Tous des oiseaux ont été présentés à guichets fermés.

« Il y avait 1600 spectateurs pour Tous des oiseaux au Grand Théâtre de Québec. Il s’agissait de la plus grosse salle et de la plus grosse assistance pour cette pièce qui tourne depuis deux ans », a indiqué Marie Gignac.

Dominique Violette est un peu déçue de la fréquentation entourant le spectacle Le Pas grand chose du français Johann Le Guillerm. Une proposition un peu plus éclectique.

Vendredis populaires

La sixième édition du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant... ?, présentée dans le secteur Pointe-aux-Lièvres, aux abords de la rivière Saint-Charles, a connu beaucoup de succès. Les chiffres précis de fréquentation de cet événement gratuit seront connus et dévoilés plus tard.

Le public a répondu à l’appel même si l’événement s’est éloigné un peu du centre-ville et que les deux premiers jeudis ont été annulés en raison du mauvais temps.

« Les vendredis qui ont suivi ces annulations ont été les plus grosses journées en termes de fréquentation depuis la création de cet événement », a mentionné Marie Gignac.

Ce déplacement, près des secteurs de Vanier, Limoilou, Saint-Sauveur et Saint-Roch, pour cette nouvelle mouture, a permis, selon Dominique Violette, d’aller toucher un public qui a découvert, pour la première fois, cette expérience unique et qui n’existe pas ailleurs.

Les tableaux de cette mouture d’Où tu vas quand tu dors en marchant... ? vivront à nouveau, le printemps prochain, lors de la 21e édition.