/world/usa
Navigation

Écrasement à Manhattan: la mauvaise météo pourrait être en cause

Écrasement à Manhattan: la mauvaise météo pourrait être en cause
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le mauvais temps pourrait bien avoir été l’une des causes principales de l’écrasement d’un hélicoptère sur le toit d’un édifice au cœur de Manhattan lundi, selon un expert.

Des images filmées par un témoin semblent montrer l’hélicoptère piquer vers le sol avant de se redresser, ce qui peut laisser croire que le pilote tentait de sortir du couvert nuageux.

«Il s’est relativement bien stabilisé. Par contre, à l’endroit où il se trouvait, selon les conditions d’hier, le plafond était très très bas dans les environs de Manhattan. Ça ne laisse pas beaucoup de place à un pilote pour se trouver un terrain d’atterrissage», a expliqué Patrick Lafleur, chef pilote chez Passport Hélico, en entrevue à TVA Nouvelles.

L’enquête en cours pourra déterminer si le pilote a pris la décision de se poser sur l’immeuble volontairement.

Patrick Lafleur estime que les chances sont minces qu’un bris mécanique puisse avoir causé ces difficultés. L’Agusta A. 109 a la réputation d’être un appareil très fiable.

M. Lafleur explique aussi qu’il est peu probable que l’homme aux commandes de l’hélicoptère ait été en communication radio avec une tour de contrôle.

«Dans une situation comme il semble se retrouver, le pilote se concentre exclusivement à garder le contrôle de son appareil», a-t-il indiqué.

Le pilote a été la seule victime de cet accident qui s’est produit sur une tour de bureaux de 54 étages située sur la 7e avenue, entre les 51e et 52e rues. La piste terroriste a été rapidement écartée.