/portemonnaie/lifestyle
Navigation

On a sondé nos lecteurs pour connaître les meilleurs conseils d’argent reçus de leur père

On a sondé nos lecteurs pour connaître les meilleurs conseils d’argent reçus de leur père
Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Vive les bons papas vaillants! Que serions-nous devenus sans ces sources infinies de sagesse, de pragmatisme et d’importantes mises en garde?

Pour souligner la fête des Pères ce dimanche, nous avons sondé les gens afin de connaître les meilleurs conseils d’argent (et de vie) qu’ils ont reçus de leur paternel.

 

Les bons comptes font les bons amis!

Mickael: Pour les finances personnelles, mon père m’a toujours dit: «Ne passe pas d’argent à quelqu’un si tu n’as pas les moyens de ne jamais revoir cet argent-là.» À première vue, j’avoue que ça peut paraître froid et très peu altruiste comme philosophie.

Mais en travaillant en recouvrement de mauvaises créances, j’ai réalisé comment l’argent pouvait ruiner des relations humaines. Si un bon chum a besoin d’un coup de main financier, je vais le faire, mais jamais au risque de mon propre budget.

C'est aussi pour ça que j'emprunte juste de l'argent à mon père. 

La reconnaissance de la vraie richesse

Julien: «Un homme sans dette est un homme riche». Malheureusement, ma situation financière ne peut rendre justice à son conseil. J’ai encore des prêts étudiants à rembourser ainsi qu’une hypothèque.

 

La carte de crédit: accumuler des points, pas des dettes

Philippe: Selon mon père: «La carte de crédit n’est pas un moyen de financement. Ce que tu payes avec ta carte, c’est parce que tu l’as dans ton compte et tu pourrais le rembourser tout de suite.» Aujourd’hui, la seule dette que j’ai est mon hypothèque. Merci papa!

L’importance d’être un fin stratège

Laurence: Quand j’ai travaillé avec mon père pour sa compagnie de construction, il m’a appris que la première chose à faire quand on négocie un contrat, c’est de savoir quelle partie a le gros bout du bâton ou qui a la balance du pouvoir. Si c’est l’autre qui est position favorable, faire un bluff peut facilement se retourner contre toi.

La valeur du sacrifice

Sofia: Mon père est arrivé ici sans un sou avec un bébé dans les bras. Il a travaillé comme un fou pour devenir propriétaire en quelques années seulement. Pour lui, avoir une maison était la meilleure façon de s’affranchir et de bâtir un patrimoine pour sa famille.

 

La prévision et les provisions

François: «Commence à mettre de l’argent de côté aussitôt que tu peux. Sinon, tu vas devoir travailler toute ta vie». Au cas où vous ne l’aviez pas deviné, mon père est une personne quelque peu alarmiste. Mais je dois avouer que son conseil a porté ses fruits puisque je mets une partie de chaque rentrée d’argent dans un CELI depuis que j’ai eu ma première job comme plongeur à 15 ans.

François avec son père Pierre
François Breton-Champigny
François avec son père Pierre

 

Les dangers de la vision à court terme

Camille: Mon père travaille en finance et c’est grâce à lui si j’ai commencé à investir tôt dans la vie. Selon lui, «Un vrai investisseur c’est quelqu’un qui pense à long terme. L’investissement, on fait ça pour bâtir quelque chose de solide, et non pas pour faire une passe de cash rapide. Viser l’argent facile à la Bourse, c’est le meilleur moyen d’en perdre.»

L’argent, c’est juste un moyen, et non pas une fin

Vanessa: J’étais très malheureuse au travail, mais je restais par peur de ne pas retrouver le même salaire ailleurs. Je parlais de la situation avec mon vieux, pis il m’a convaincu de lâcher ma job payante pour me lancer à mon compte. C’est certain que sans son généreux soutien financier, j’aurais difficilement survécu les premiers mois, mais tout va super bien depuis et j’ai même pu le rembourser au complet.

Le conseil de B2O

Jules: «Faire des millions, des milliards. Tout laisser en pourboire au corbillard». Ce conseil m’a été prodigué par mon père spirituel, le rapper Booba.

À chacun sa figure paternelle!

Bonne fête des Pères!

 

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux