/opinion/columnists
Navigation

Laïcitage

Coup d'oeil sur cet article

Avouez qu’il n’y a rien comme la consultation.

Un intelligible petit référendum clair comme de l’eau de roche réglerait la question de la laïcité d’un seul trait.

Une majorité incontestable trancherait une fois pour toutes et on passe à autre chose.

Madame Bombardier a raison. Comme c’est parti, ça va laisser des traces, des cicatrices et des rancunes dont une société gentille et cool comme la nôtre n’a pas besoin.

Une telle loi décidée par un parti, son chef et son équipe fait inévitablement tourner la décision en débat politique.

On ne veut pas ça. Que les libéraux, Québec solidaire, péquistes et caquistes s’entrechoquent, c’est normal, ils sont bâtis pour ça.

Il y en a dans le paquet qui disent noir simplement parce que les autres disent blanc. C’est une joute et ce n’est pas toujours sérieux.

LA RÉPONSE EST À VOUS

Puisque se soulèvent des passions, puisque déjà des organismes menacent de ne pas respecter la loi, c’est l’heure de consulter.

C’est l’heure de faire entendre à toutes les oreilles ce que le peuple québécois pense et veut dire.

La décision ne viendra pas de Legault, Arcand, Bérubé ou Massé... elle viendra du monde qui habite, vit et évolue ici.

Il y aura une période de débats, d’obstinations certes, mais le mot de la fin sera incontestable.

Il émergera tout simplement de la majorité dans un concept sympathique qui s’appelle démocratie. Fin des émissions.

L’AIL TROU

  • Mandat de grève dans un magasin de la SQDC. Vous pourriez au moins attendre d’avoir du stock.
  • J’ai beaucoup aimé jouer au basket, mais à un moment donné, j’ai mis le ballon au panier.
  • « Moi qui aimais tant aller à la mer... » (Plastic Bertrand)
  • L’ouverture du nouveau pont Samuel-de-Champlain, c’est bien en juin 2019, hein ?
  • Incroyable comme le temps passe. Quand tu dis que Brad Marchand retourne dans sa cage demain.

À DEMAIN

Pourquoi faire simple...