/news/currentevents
Navigation

Sauvetage in extremis à Sept-Îles

Coup d'oeil sur cet article

SEPT-ÎLES – Trois pêcheurs ont été sauvés in extremis mercredi matin au lac des Rapides de Sept-Îles, sur la Côte-Nord. Ils doivent leur vie à trois employés de Tourisme Sept-Îles qui n’ont pas hésité à leur porter secours.

Maxime Caron et deux de ses collègues se sont rendus au lac des Rapides pour préparer la saison estivale du centre de plein air de l'endroit. 

Ils devaient notamment installer un moteur sur la chaloupe utilisée pour les sauvetages. 

À leur arrivée, ils ont vu une chaloupe renversée sur le lac et ont entendu des appels à l’aide venant du large. 

Les vents s’étaient soudainement levés et des vagues imposantes déferlaient sur le plan d'eau. 

«Rapidement, on a mis le moteur sur la chaloupe, on a mis nos vestes et on est partis le chercher. Il avait très froid. Il avait de la misère à bouger. Il a fallu forcer. Il avait des salopettes qui étaient pleines d’eau. C’est un bon poids, mais ç’a été relativement facile. On est formés pour ça», a raconté à TVA Nouvelles Maxime Caron. 

Le pêcheur lui a indiqué qu’il se trouvait dans l’eau depuis une demi-heure. Une fois en lieu sûr, les trois secouristes sont retournés sur le lac pour récupérer les deux autres pêcheurs qui avaient réussi à regagner la rive. Ils ont par la suite été pris en charge par des ambulanciers appelés sur les lieux. 

«C’est le bon "timing", au bon moment. Tout finit bien, mais on n’était même pas supposés être là ce matin. Ça s’est bien déroulé avec l’équipe. C’est une bonne pratique de début de saison. Un peu intense, mais tout le monde est fier de ce qui s’est passé.»