/sports/opinion/columnists
Navigation

Bravo aux Bruins... et aux Blues

Coup d'oeil sur cet article

J’écris ces lignes avant le septième match de la finale entre les Bruins et les Blues. Les deux équipes méritent des félicitations en lettres majuscules pour leur magnifique parcours pendant les séries.

Patrice Bergeron a prononcé un discours que j’aurais été fier d’écrire dans Lance et compte et les Blues comptent leurs héros eux aussi.

Je veux juste rappeler que les gens de Boston et de St. Louis ont vécu et vivent encore un fabuleux trip. Je demande aux fans et aux fefans du Canadien de rester exigeants. Ne vous contentez pas d’encourager des losers. Ce n’est pas vrai que ce qui compte, c’est que les joueurs fassent leur possible pendant 82 matchs.

Ça, c’est vrai dans la vie ordinaire des calinours. Pas dans une vie de compétition où justement on donne des millions de dollars à ceux qui savent gagner.

Exigez. Demandez. Critiquez. Chialez. Si vous ne le faites pas, les propriétaires du CH vont continuer à rater les séries et à vous remplir de propagande en comptant leurs dizaines de millions de profits.

Bon été aux fans, bon été aux fefans, pour qui il n’y a que le CH dans la vie.