/news/health
Navigation

Deux primes versées pour encourager la prise en charge

Les docteurs ont déjà encaissé 85 millions $ pour suivre de nouveaux patients.

bloc médecin santé clinique
Photo Adobe Stock Les médecins de famille du Québec ont reçu plus de 85 millions $ en primes à la prise en charge depuis 2015, soit de l’argent versé pour chaque nouveau patient suivi. L’an dernier, certains docteurs ont encaissé plus de 50 000 $ grâce à ce programme.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que l’annonce récente d’une nouvelle prime aux médecins de famille soulève la grogne, les omnipraticiens ont déjà reçu 85 M$ en bonis pour suivre plus de patients.

Depuis 2015, 85,4M$ ont été versés en primes aux médecins de famille du Québec pour les encourager à suivre plus de patients, selon les données de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) obtenues par Le Journal.

Chaque fois qu’un médecin voit un nouveau Québécois pour une première visite médicale, il reçoit de 24$ à 311$, selon le type de patient.

L’an dernier, 23 omnipraticiens ont même encaissé plus de 50 000$, grâce à ce programme.

Malgré cela, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé la semaine dernière une nouvelle prime annuelle de 46 M$ pour inciter les omnipraticiens à suivre plus de patients, suscitant ainsi un tollé chez les partis d’opposition qui ont dénoncé cette méthode.

Annuellement, les médecins recevront un supplément en fonction du nombre de patients suivis (par exemple: 15 000$ pour 1000 Québécois). Ainsi, les docteurs recevront une prime pour le premier rendez-vous et un autre montant annuel en fonction du nombre de clients suivis.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Améliorer l’accès

À ce sujet, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) insiste sur le fait que les 46 M$ auraient pu être remis aux docteurs sans aucune exigence.

«On aurait pu augmenter les tarifs existants de 3 ou 4%, personne ne nous aurait parlé de primes», dit le Dr Louis Godin, président de la FMOQ.

Or, le syndicat a préféré instaurer cette mesure en espérant améliorer la prise en charge.

«On pense que ça peut inciter les médecins à atteindre un certain seuil», croit-il.

Selon le Conseil de la protection des malades, les bonis n’ont jusqu’ici pas prouvé qu’ils amélioraient l’accès en première ligne.

«Cette prime-là aura du sens lorsqu’on verra le nombre de patients à l’urgence diminuer», clame le président Paul Brunet.

Vider le guichet

Du côté du cabinet de la ministre McCann, on espère que cette formule aidera à réduire la liste d’attente au guichet d’accès (550 000 Québécois).

«On verra dans six mois, un an [...] On aura à faire une analyse. Mais on pense que le pari est bon», dit Alexandre Lahaie, attaché de presse de Mme McCann.

Les omnipraticiens s’étaient engagés à prendre en charge presque tous les Québécois (85%) avant la fin de 2017. Bien que l’objectif n’ait pas été atteint, aucune pénalité financière n’a été imposée jusqu’ici par la ministre.

Primes versées à l’inscription de nouveaux patients

  • 2015*: 3 379 797$
  • 2016: 20 973 640$
  • 2017: 29 897 129$
  • 2018: 26 810 743$
  • 2019**: 4 384 641$

Total 85 445 950$

*Novembre et décembre 2015

**1er janvier au 28 février 2019

Montant accordé selon le type de patient

  • Non vulnérable référé ou non par le guichet d’accès 23, 55$
  • Vulnérable non référé par le guichet 72, 50$
  • Vulnérable attribué par le guichet d’accès 155, 35$
  • Très vulnérable référé par le guichet d’accès 310, 65$

Source: Régie de l’assurance maladie du Québec