/sports/others
Navigation

Deux rues métamorphosées pour les Raptors de Toronto

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Malgré la pluie battante, les Raptors de Toronto ont à nouveau pu compter sur le soutien de quelques milliers de Montréalais réunis jeudi soir dans deux rues du centre-ville, transformées en «Jurassic Park».

De nombreux amateurs vêtus de chandails rouges indiquant «We the north» se sont pressés devant les écrans géants installés sur les rues Crescent et Peel pour la sixième partie de la finale de la NBA.

À travers la foule, de nombreux partisans vêtus d'imperméables à l’effigie du Canada se pressaient pour scander des encouragements à l’équipe canadienne durant la rencontre contre les Warriors de Golden State.

Les Raptors, menant 3-2 dans la série contre les Warriors, tentaient à nouveau de remporter le championnat. Cette victoire pouvait s’avérer historique, comme l’équipe n’a jamais gagné ce titre.

Certains amateurs de basketball, présents lundi dernier lors de la diffusion extérieure sur la rue Peel, ont renouvelé l’expérience malgré la pluie.

«Gros supporter des Raptors! C’est une équipe qui a besoin du Canada tout entier. Ils nous prouvent la puissance du multiculturalisme», a dit Yves Junior Boussougou, habillé avec les couleurs de l'équipe.

«Je crois qu’on peut compter sur les fameux Rapters. C’est un gros match, c’est vraiment le Canada contre les États-Unis.»

L'événement a pris de l’ampleur sur la rue Peel à la suite du succès de lundi dernier. L’artère a été fermée entre le boulevard René-Lévesque Ouest et la rue Sainte-Catherine Ouest.

La rue Crescent, déjà fermée entre la rue Sainte-Catherine Ouest et le boulevard de Maisonneuve Ouest à l'occasion des Jeux urbains de lutte olympique, a également diffusée la rencontre.

Succès du «Jurassic Park»

L’événement surnommé «Jurassic Peel» a attiré environ 3000 personnes âgées en moyenne entre 18 à 25 ans lundi dernier, selon Alain Creton, président de l'Association des restaurateurs et commerçants de la rue Peel et propriétaire de Chez Alexandre.

La diffusion extérieure emboîtait le pas au «Jurassic Park» de Toronto, le lieu de célébration destiné aux admirateurs des Raptors près du Scotiabank Arena.

Plusieurs villes s’étaient déjà jointes au mouvement à travers le Canada alors que les Raptors se frayaient un chemin vers la victoire. Des espaces de visionnement ont été aménagés durant la série finale dans des villes comme Hamilton, Georgetown, Halifax, Saskatoon, Pickering, Windsor et Oshawa.