/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de Catherine Brunet

Catherine Brunet
Photo Agence QMI, Mario Beauregard Catherine Brunet

Coup d'oeil sur cet article

De retour de Cannes, il y a quelques semaines, la comédienne Catherine Brunet peut ajouter à son curriculum vitæ d’avoir été l’une des têtes d’affiche du dernier film de Xavier Dolan, Matthias et Maxime. De plus, celle qui s’est glissée dans la peau de Catherine durant 4 ans, dans la série jeunesse Le Chalet, agit à titre d’ambassadrice pour la campagne #CIUetmoi pour sensibiliser les jeunes femmes en matière de contraception. L’actrice de 28 ans partage donc avec nous ses adresses coups de cœur à Montréal.

Le restaurant préféré ?

Hà
Photo courtoisie, Jade Wulfraat

 

Je suis végétarienne et j’aime beaucoup le Hà sur Mont-Royal. Sinon, j’adore l’Impasto. C’est délicieux et le service est ­tellement impeccable. On est ­quasiment devenu des ­réguliers. Les serveurs sont fins et ils ont une connaissance des vins qui est incroyable. Le chef ­Stefano est cool aussi. C’est ­vraiment devenu mon spot !

L’endroit où prendre un verre ?

Rouge Gorge
Photo tirée de Facebook
Rouge Gorge

 

Le Rouge Gorge entre filles pour la magnifique ­terrasse et ses vins orange ou la Taverne Saint-­Sacrement avec les boys.

L’activité préférée ?

Du sport ! Le dimanche, je joue au hockey. Je suis une gardienne de but. J’ai tout le temps joué au hockey parce que mon frère était goaler. J’aurais aimé jouer dans une ligue avec lui, mais je tournais dans la ­série Le Monde de ­Charlotte, alors je n’avais pas le temps. Alors, mon frère me coachait lorsqu’on jouait dans la rue. Il m’a appris tous les trucs. Alors, j’ai toujours joué. Lorsque je suis arrivée à Montréal, je me suis inscrite dans une ligue de comédiens de hockey sur glace. Aujourd’hui, je joue dans une ligue de hockey cosom. On s’appelle les Intrépides !

Une adresse secrète à Montréal ?

Herbivores
Photo tirée de Facebook
Herbivores

 

J’en ai plusieurs. Il y a d’abord l’Atelier de MarkAntoine, sur la rue Amherst. Ce n’est pas très connu, mais les gens peuvent y ­aller et découvrir ses vêtements. Sinon, il y a l’Herbivore, sur la rue Saint-Denis. C’est une épicerie où tout est végane : pâtes, sauces, produits congelés, fauxmages, une section de fastfood avec pizzas, gyros ou encore des poutines. Il y a aussi des produits de Beyond Meat. Il commence aussi à vendre des ­chandails et d’autres accessoires. C’est vraiment une bonne adresse.

Atelier de MarkAntoine
Photo tirée de Facebook
Atelier de MarkAntoine

L’événement culturel le plus couru ?

Je ne sors pas beaucoup et je n’ai pas beaucoup le temps, mais c’est sûr que je ne manque pas Les Rendez-vous Québec Cinéma. Je suis tout le temps là parce que je découvre toujours le cinéma d’ici. Il y a de très beaux courts métrages. Comme événement culturel, j’encourage les gens à aller voir plus de films québécois au cinéma. Les box-­offices comme Avengers peuvent être tentants dans une salle de cinéma, mais si on encourage nos films, on pourra un jour, nous aussi, créer nos propres Avengers !

Impasto
Photo tirée de Facebook
Impasto

Si j’étais maire de Montréal, je... ?

Oh, mon Dieu, c’est dur ! Il y a une couple de choses à faire ! Je pense en fait que je pousserais les écoles à donner des cours sur l’éducation sexuelle. Je ne sais pas si ce sont des tâches d’une mairesse, mais c’est important que les écoles de Montréal puissent avoir accès à un programme qui parle de ­contraception et de sexualité aux jeunes. Ah oui, je slaquerais la construction un petit peu et ­j’annulerais ­également la F1 ! La prostitution ­juvénile, ça ne devrait pas exister...

Un mot pour décrire Montréal ?

Effervescence !