/sports/others
Navigation

Les Raptors remportent un premier titre de la NBA

La première équipe hors États-Unis à rafler les grands honneurs

Coup d'oeil sur cet article

Les Raptors de Toronto ont décroché le premier championnat de la NBA de leur histoire en battant les Warriors de Golden State par la marque de 114 à 110 lors du sixième match de la finale, disputé hier soir au Oracle Arena à Oakland. C’est la première fois qu’une équipe hors États-Unis rafle les grands honneurs de ce circuit professionnel.

Pascal Siakam a réussi le panier victorieux avec 26 secondes à faire. Stephen Curry a ensuite converti deux tirs à la ligne de lancer franc. Avec 10 secondes à faire, les Warriors n’ont pu profiter d’un revirement de Danny Green en zone offensive pour forcer la tenue d’un septième match. Kawhi Leonard a complété le travail à la ligne de lancer franc. 

Leonard le plus utile

Kawhi Leonard a été nommé joueur le plus utile à son équipe au cours des séries éliminatoires. Sa contribution a encore une fois été précieuse lors de ce sixième match, au cours duquel il a enregistré 22 points, six rebonds et trois mentions d’assistance. 

Interrogé au terme de la partie à savoir s’il va poursuivre sa carrière avec les Raptors la saison prochaine, Leonard a tout simplement répondu que l’heure était à la fête et qu’il réfléchirait au cours des prochaines semaines. 

Les Raptors se sont imposés au terme d’un match enlevant au cours duquel les deux formations se sont échangé les devants. 

Les Torontois ont mené le premier quart 33 à 32 et ont prévalu 27 à 25 au deuxième. Menés 60 à 57 à la demie, les Warriors ont pris l’avantage au troisième quart pour prendre une très légère avance de 88 à 86 avec une période à faire. Avec moins de cinq minutes au cadran, les deux formations étaient à égalité 101 à 101. 

Une lourde perte

La perte de Klay Thompson a certainement été un tournant dans cette rencontre pour les Warriors, qui devaient déjà évoluer sans Kevin Durant. Thompson connaissait un fort match avant de subir une blessure à un genou au troisième quart. Il a tenté un retour au jeu, mais a retraité à nouveau vers le vestiaire et n’est pas revenu dans le match. 

Thompson a conclu la rencontre avec une production de 30 points. Il a également récupéré cinq rebonds et réussi quatre de ses six tirs de trois points. Il a d’ailleurs dépassé LeBron James au troisième rang des joueurs avec le plus de tirs de trois points en séries éliminatoires en réussissant son 371e au premier quart. 

Lowry et Siakam brillent

Du côté des Raptors, Kyle Lowry a livré toute une performance avec une récolte de 26 points, sept rebonds et 10 mentions d’assistance. Il a notamment inscrit les 11 premiers points des siens en début de match. 

«Le championnat au Canada, nous revenons à la maison pour faire la fête avec tous les Canadiens», a crié bien fort Lowry, un des rouages importants chez les vainqueurs. 

Pascal Siakam s’est également illustré chez les visiteurs en obtenant 26 points. 

Pour les Raptors, il s’agissait d’une cinquième victoire consécutive à l’étranger au cours de ces séries, et d’une quatrième cette saison au Oracle Arena, 

Les Warriors ont d’ailleurs disputé leur dernier match dans cet amphithéâtre puisqu’ils se produiront au Chase Center, dans le centre-ville de San Francisco, à partir de la saison prochaine.