/finance/business
Navigation

Des bonis de 27M$ à la SAQ et à Loto-Québec

Les deux sociétés d’État ont vu leurs profits augmenter

Coup d'oeil sur cet article

Les employés de Loto-Québec et de la Société des alcools du Québec (SAQ) se partageront 27 millions $ en bonis de performance cette année, a appris Le Journal.

Les employés de Loto-Québec auront droit à la plus grande part de ces bonis au rendement, soit 17,9 millions $.

Les données fournies par Loto-Québec indiquent que les membres de la direction et les hauts dirigeants de Loto-Québec toucheront notamment 5,1 millions $ en rémunération incitative.

Les employés et le personnel de supervision encaisseront des bonis totalisant 12,8 millions $.

Les profits de Loto-Québec ont augmenté de 5,4 % l’an dernier, pour atteindre 1,408 milliard $ alors que les revenus ont progressé de 3,1 %, à 2,827 milliards $.

Pour l’année financière 2017-2018, les bonis de performance avaient atteint 17,3 millions $ chez Loto-Québec.

Des bonis de 8,9 M$ à la SAQ

À la SAQ, les bonis versés cette année atteindront 8,9 millions $, selon des données dévoilées par la société d’État hier. L’an dernier, les bonis versés à la SAQ s’étaient chiffrés à 10,1 millions $.

Comme le veut la tradition à la SAQ, le paiement des bonis liés à la performance des employés se fait au mois de juin.

Les cadres et le personnel non syndiqué de la société d’État auront droit à des bonis totalisant tout près de 6,6 millions $.

Les travailleurs de la SAQ qui cotisent au Syndicat du personnel technique et professionnel (SPTP) recevront 1,38 million $ alors que ceux du Syndicat des travailleurs et travailleuses (STTSAQ) encaisseront 909 000 $.

Les employés des magasins de la société d’État n’ont toutefois pas droit à une rémunération variable. Cette clause ne fait pas partie de leur convention collective.

Les membres de la haute direction de la SAQ ont pour leur part eu accès à près de 400 000 $ en bonis de performance.

À la SAQ, les primes liées à la réalisation des objectifs corporatifs peuvent atteindre jusqu’à 30 % du salaire d’un vice-président.

L’an dernier, la SAQ a dégagé des profits de 1,146 milliard $, en hausse de 2,9 %. Les ventes annuelles de la société d’État ont atteint 3,294 milliards $, en progression de 1,3 %.


Salaire et bonis des 5 plus hauts dirigeants de Loto-Québec

NOM SALAIRE DE BASE BONIS

Lynne Roiter (PDG)

411 749 $ 61 979 $

Kevin G. Taylor

304 620 $ 78 017 $

Isabelle Jean

280 026 $ 71 326 $

Johanne Rock

262 089 $ 65 331 $

François Tremblay

261 990 $ 60 608 $

Source : rapport annuel de Loto-Québec


Salaire et bonis des 5 plus hauts dirigeants de la SAQ

NOM SALAIRE DE BASE BONIS

Catherine Dagenais

390 412 $ 69 254 $

Jean-François Bergeron

251 335 $ 77 971 $

Madeleine Gagnon

244 995 $ 78 510 $

Édith Filion

259 095 $ 78 000 $

Jacques Farcy

255 073 $ 76 786 $

Alain Brunet (ex-PDG)*

328 087 $ 49 106 $

* Alain Brunet a aussi reçu une indemnité de départ de 436 500 $

Source : rapport annuel de la SAQ