/sports/tennis
Navigation

Félix Auger-Aliassime a rendez-vous avec Milos Raonic

Coup d'oeil sur cet article

Victorieux face à leurs adversaires respectifs vendredi, Félix Auger-Aliassime et Milos Raonic s’affronteront en demi-finale du tournoi de Stuttgart, en Allemagne.

«Ça va être excitant, a confié Raonic, dont les propos ont été rapportés sur le site de l’ATP, au sujet de son rendez-vous avec Auger-Aliassime, qui est maintenant 21e au classement mondial.

«Ce sera un match difficile. Il joue bien depuis le début de l’année et j’espère pouvoir trouver une solution au problème "Félix".»

Dans son match de quart de finale, Auger-Aliassime a dû jouer trois bris d’égalité, mais il a tout de même défait l’Allemand Dustin Brown en trois manches de 7-6 (3), 6-7 (2) et 7-6 (2).

Après deux manches sans bris de service, le Québécois a ouvert la porte à son adversaire, 170e au monde, lors du set ultime. Il a en effet perdu son service au cinquième jeu.

L’athlète de 18 ans s’est toutefois ressaisi à temps, revenant à service égal au moment où son vis-à-vis avait l'occasion de gagner la rencontre. Il a notamment effacé une balle de match avant de réussir le bris.

«Il y a eu beaucoup d’émotions, de hauts et de bas, et de bons points dans ce match, a dit Auger-Aliassime. Hier, on se disait que ce match serait excitant, et je crois qu’on avait raison. C’était assez incroyable. Je ne sais pas comment j’ai fait pour passer à travers.»

«Par moments, j’étais vraiment frustré, mais j’ai compris que j’avais plus de chance d’obtenir la victoire en gardant mon sang-froid et en cherchant des moyens de gagner, a poursuivi le Québécois. C’est ce que j’ai essayé de faire, et ç’a fonctionné. Je suis très content d’avoir été en mesure de garder mon calme et ma concentration.»

Issu des qualifications, Brown en avait surpris plus d’un en venant à bout de son compatriote Alexander Zverev, favori du tournoi et cinquième au classement de l’ATP, en deuxième ronde.

Raonic facilement

De son côté, Raonic a facilement vaincu le Hongrois Marton Fucsovics (52e) en deux manches identiques de 6-4, notamment grâce à son arme favorite, soit son service.

La 18e raquette mondiale, finaliste l’an dernier sur l’herbe de Stuttgart, a notamment réussi un bris d’entrée de jeu en première manche pour prendre l’avantage. Au deuxième set, il a dû attendre au septième jeu pour prendre l’ascendant.

Raonic, qui a claqué 12 as, a ainsi profité de ses deux seules balles de bris de la rencontre.

«J’ai été un peu chanceux en début de match et ensuite, j’ai pu compter sur mon service, a lancé Raonic, qui est heureux d’être de retour à Stuttgart et de poursuivre sa route dans le tournoi.

«Le gazon m’aide beaucoup. Je joue très bien sur cette surface depuis quatre ou cinq ans, et c’est une partie de la saison que j’attends avec impatience.»

Les deux compatriotes ont croisé le fer une seule fois précédemment sur le circuit de l’ATP. Raonic avait eu l’avantage en deux manches de 6-4 et 6-4 en ronde des 64 au tournoi d’Indian Wells, en 2018. Ils se mesureront samedi matin sur le court central.