/sports/football/alouettes
Navigation

Alouettes de Montréal: Vernon Adams fils a gagné des points dans la défaite

Alouettes de Montréal: Vernon Adams fils a gagné des points dans la défaite
Photo d'archives, TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Malgré un revers de 32 à 25 face aux Eskimos pour entamer la saison, les Alouettes de Montréal peuvent retenir quelques points positifs, dont la prestation de Vernon Adams fils, à l’issue de ce premier match, disputé vendredi soir, à Edmonton.

Assurant la relève d’Antonio Pipkin, blessé, le quart-arrière Vernon Adams fils a complété 7 de ses 10 passes et amassé 134 verges de gains. Il a notamment lancé une passe de 17 verges au receveur B.J. Cunningham dans la zone des buts à un moment opportun lors du quatrième quart.

«Vernon a bien fait bouger le ballon. Il était mobile et il a donné à ses receveurs l’occasion de réaliser de gros jeux», a d’ailleurs vanté, au terme du match, l’entraîneur-chef des Alouettes, Khari Jones, cité par le site web de l’équipe. «Son travail m’a impressionné.»

Cunningham s’est aussi démarqué au niveau des statistiques avec sept réceptions et 96 verges de gains. En ce qui concerne le porteur de ballon William Stanback, il a amassé 76 verges au sol, inscrivant un touché. L’Américain a également capté deux passes pour 17 verges.

Trop de pénalités

Malheureusement pour les Alouettes, l’indiscipline a notamment nui considérablement à la formation montréalaise.

«On a eu trop de pénalités pour des trucs comme des hors-jeu, a affirmé Jones. On contribue à l’attaque de nos adversaires comme ça, on allonge leurs séquences offensives et on prend du recul lors des nôtres.»

Pour ce qui est de Pipkin, il a été blessé à la jambe droite au troisième quart. Le pivot de l’attaque aura une semaine supplémentaire pour s’en remettre puisque les Alouettes bénéficient d’un long congé avant de disputer leur prochain match, le vendredi 28 juin à Hamilton, contre les Tiger-Cats.