/sports/tennis
Navigation

Autre rendez-vous manqué pour Félix Auger-Aliassime

Autre rendez-vous manqué pour Félix Auger-Aliassime
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a bataillé fort, mais a dû s’avouer vaincu devant l’Italien Matteo Berrettini, dimanche, en finale du tournoi de Stuttgart, en Allemagne.

L’Européen a vaincu la septième tête de série de la compétition et 21e raquette mondiale en deux manches de 6-4 et 7-6 (11), mettant 1 h 47 min pour mettre la main sur son troisième titre en carrière au sein de l’ATP.

Auger-Aliassime a malgré tout effacé trois balles de bris en deuxième manche pour forcer la tenue d’un bris d’égalité. Il s’agissait d’une troisième finale perdue en autant de présences au tour ultime pour lui cette saison. Il avait également mordu la poussière à Rio de Janeiro et Lyon.

Malgré une domination de 16-6 au chapitre des as, le joueur de la Belle Province a plié devant le 30e joueur mondial. Berrettini a gagné 93 % des points disputés sur son premier service et obtenu 77 des 147 points joués.

Autre rendez-vous manqué pour Félix Auger-Aliassime
Photo AFP

«Évidemment, Matteo a été trop bon aujourd’hui [dimanche], a commenté le perdant au site de l’ATP. J’ai tout donné, mais il a été efficace dans les moments importants et il mérite ce titre.»

Sans bris

S’il avance qu’il a vécu des moments difficiles lors de ce tournoi, Berrettini n’a jamais perdu une seule fois son service, lui qui a fait face à deux balles de bris seulement. Il a remporté les 50 jeux qu’il a entamés cette semaine.

Autre rendez-vous manqué pour Félix Auger-Aliassime
Photo AFP

En obtenant cinq balles de manche lors du bris d’égalité dimanche, Auger-Aliassime aurait pu être le seul adversaire à ravir un set au champion.

«Vous vous sentez bien au cours de la semaine, mais vous ne savez jamais, a dit Berrettini. J'ai joué contre des gars formidables. Ce match était incroyable. Nous avons eu des occasions, beaucoup de balles de manche pour lui, des balles de match pour moi, donc c'était vraiment difficile. Je suis vraiment heureux de la façon dont je me suis battu pendant la semaine. 

Autre rendez-vous manqué pour Félix Auger-Aliassime
Photo AFP

De bon augure

Malgré cette défaite, Auger-Aliassime a toutes les raisons d’envisager d’autres succès à court terme. Après avoir raté les Internationaux de France à cause d’une blessure à la jambe, il a bien amorcé sa courte séquence sur gazon en ayant le dessus sur le Letton Ernest Gulbis, le Français Gilles Simon et l’Allemand Dustin Brown à Stuttgart. Samedi, il n’a pas eu à jouer quand son compatriote Milos Raonic a déclaré forfait en demi-finale.

«Ce fut une semaine formidable malgré l’issue de ce match. Je crois m’être surpris à chaque rencontre et en étant capable de disputer une autre finale, ma première sur l’herbe», a ajouté Auger-Aliassime, qui a obtenu 150 points de classement et une bourse de 63 290 euros (environ 95 000 $).

Le tournoi de Queen’s constituera la prochaine étape de la campagne du joueur canadien. Au premier tour, le huitième favori de l’événement croisera le fer avec le Bulgare Grigor Dimitrov, 46e au monde. S’il l’emporte, il pourrait affronter l’Australien Nick Kyrgios au tour suivant.