/news/society
Navigation

C’est arrivé la semaine du 16 juin

Coup d'oeil sur cet article

16 juin 1951

La Commission de transport de Montréal prend possession des véhicules de la Montreal Tramways Company, et le service devient public.

17 juin 1932

Les dommages au navire,
 après le désastre.
Photo d'archives de la Ville de Montréal, VM094-Z106-02.
Les dommages au navire, après le désastre.

L’incendie du pétrolier Cymbeline, dans une cale sèche du chantier de la Vickers, près du port de Montréal, tue 30 personnes, dont des ouvriers, trois pompiers dépêchés sur les lieux, ainsi que Raoul Gauthier, chef du service des incendies de Montréal. Un incendie, qui sera suivi de trois explosions, se déclare sur le chantier du navire en réparation. Les travailleurs dans la cale sèche sont tués. Ceux sur le pont sont projetés sur 60 pieds. Les pompiers mettent 14 heures à éteindre le brasier. Exposés en chapelle ardente, les pompiers décédés ont droit à des funérailles publiques devant 50 000 personnes.

18 juin 1964

La loi 16 sur la capacité juridique de la femme mariée au Québec est sanctionnée. Les femmes mariées pourront désormais signer des contrats sans le consentement de leur mari.

19 juin 1721

Un incendie ravage Montréal et détruit 138 maisons sur une importante superficie de la ville. Dès lors, on ordonne que tout nouveau bâtiment soit construit en pierre.

20 juin 1976

L’association canadienne des pilotes enclenche une grève pour protester contre l’utilisation du français dans certaines tours de contrôle aérien au Québec. Le conflit touche 31 000 voyageurs.

21 juin 1734

L’artiste Marie-Denise
 Douyon imagine les traits de
 Marie-Josephe Angélique.
Photo courtoisie, Centre d’histoire de Montréal
L’artiste Marie-Denise Douyon imagine les traits de Marie-Josephe Angélique.

Marie-Josephe Angélique, esclave noire de 29 ans née au Portugal, est pendue en place publique et sa dépouille brûlée pour avoir causé un incendie ayant atteint plusieurs demeures ainsi que l’Hôtel-Dieu de Montréal. Propriété de Thérèse de Couagne, la jeune esclave serait rebelle et impertinente. Son procès est l’un des plus importants sous le régime français. La condition d’esclave à Montréal est difficile : elle touche des personnes autochtones et noires assignées à de dures tâches domestiques. Marie-Josephe clamera toujours son innocence. Seule la torture lui arrache des aveux dont on peut douter de la validité.

22 juin 1854

Le gouverneur général Lord Elgin donne la sanction royale à l’abolition du régime seigneurial qui était toujours en vigueur au Québec. L’abolition entrera en vigueur en décembre suivant.