/sports/others
Navigation

Natation artistique: les Canadiennes au sommet

Coup d'oeil sur cet article

La formation canadienne de natation artistique a terminé en tête du classement général des Séries mondiales à la conclusion de la Super Finale, dimanche, à Budapest.

Cette première place a permis aux nageuses canadiennes de recevoir une bourse de 100 000$ US qui servira à financer les camps préparatoires et d’autres dépenses prévues au cours des prochains mois. Elles ont totalisé 1425 points, tandis que l’Ukraine (1365) et l’Espagne (1220) ont complété le top 3.

«Je ne pensais jamais que nous étions capables de faire ça. Nous avons vraiment bien fait tout au long de la saison en participant à tous les programmes, sauf le duo mixte. Nous avons travaillé fort, et ce sont tous nos efforts qui sont récompensés aujourd’hui», a déclaré la Québécoise Andrée-Anne Côté.

L’épreuve acrobatique par équipe était la seule présentée dimanche, et le Canada a récolté 89,7667 points pour finir troisième. Cette chorégraphie a été mise de côté à l’entraînement au profit de celles libre et technique, ce qui n’a pas empêché les Canadiennes de connaître du succès.

«Nous pouvons compter sur des filles très performantes, donc je ne suis pas trop surprise. C’est un programme assez fort en chorégraphie, et il fallait seulement bien l’exécuter», a mentionné la Montréalaise Jacqueline Simoneau.

«Nous y mettons moins de temps, mais c’est une des forces de notre équipe, de performer sur demande, a ajouté Côté. Nous nous concentrons sur ce que nous avons à faire et nous réussissons à bien nous en sortir.»

Les Québécoises Camille Fiola-Dion, Rebecca Harrower, Audrey Joly et Claudia Holzner étaient également en action à cette compétition.

Les représentantes de l’Ukraine ont décroché l’or pour une septième fois en 10 épreuves lors du week-end grâce à 94,4667 points. Les Espagnoles ont suivi avec la médaille d’argent et une note de 91,6333.

«C’est très encourageant de terminer avec une médaille, a souligné Simoneau. Il ne nous reste plus qu’à peaufiner quelques détails dans nos routines, mais en endurance et du côté de nos chorégraphies, nous sommes vraiment là.»

Les nageuses reviendront en sol canadien pour se préparer aux Jeux panaméricains qui auront lieu cet été à Lima, au Pérou. Les Championnats du monde de natation artistique suivront et seront présentés en août, à Gwangju, en Corée du Sud.