/world/america
Navigation

Paraguay: 10 morts, dont 5 par décapitation, dans des violences en prison

Coup d'oeil sur cet article

ASUNCION | Dix détenus ont péri dimanche – cinq d’entre eux ayant été décapités, et trois, carbonisés – au cours d’affrontements entre bandes rivales de narcotrafiquants dans une prison au Paraguay, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Ces affrontements ont éclaté dans la prison de San Pedro, à 400 km au nord de la capitale, Asuncion.

Ils ont opposé des prisonniers appartenant au Primer Comando da Capital (PCC), un gang de trafiquants de drogue originaire de Sao Paulo, au Brésil, à d’autres appartenant au Clan Rotela, composé de narcotrafiquants brésiliens et paraguayens, a indiqué le ministère.

Les violences, qui ont fait également dix blessés – dont quatre graves – parmi les détenus, ont éclaté en milieu de journée et ont duré environ trois heures. Selon les premiers éléments de l’enquête, elles seraient liées à l’assassinat, vendredi, de deux prisonniers dans le pénitencier de Tacumbu, à Asuncion.