/qubradio
Navigation

«Dess» prend le micro à QUB radio

L’animateur pilotera l’émission du midi dès le 25 juin

Quebec
PHOTO STEVENS LEBLANC Après des années à CHOI, Vincent Dessureault animera sa propre émission cet été à QUB, qui sera enregistrée tant à Québec qu’à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Chroniqueur à Salut, bonjour !, et coanimateur de Mario Dumont à QUB Radio, Vincent Dessureault prendra la barre de sa propre émission cet été, pour la première fois de sa carrière.

Celui qu’on surnomme « Dess » a fait ses premières armes à la radio à 18 ans, travaillant bénévolement, de nuit, à CHOI. Il a passé au moins une dizaine d’années au sein de la station, où il s’est fait entendre tant sur les ondes montréalaises qu’à Québec.

À 34 ans, l’animateur est fébrile de piloter enfin sa propre émission, Dess de 11 à 13, dès le 25 juin.

« C’est un défi, parce que je me suis toujours considéré comme un bon deuxième, a-t-il confié lors d’un entretien avec Le Journal. J’ai été celui qui met en valeur l’animateur vedette, qui fait des passes sur la palette pour que l’autre score. Mais j’ai appris énormément de tout ça. Ça m’a donné ce qu’il faut pour prendre la barre. »

Au fil des ans, Vincent Dessureault estime qu’il a appris à mettre sa propre personnalité de l’avant lorsqu’il prend le micro.

« J’ai été élevé dans la culture radio de Québec, qui est très orientée vers la personnalité des animateurs, affirme-t-il. C’est un peu ce que j’ai compris avec les années : quand tu sors tes qualités et tes défauts, et que tu te mets à nu, c’est là que les gens te trouvent attachant. »

Il pourra compter tout l’été sur la présence de la chroniqueuse Joanie Gonthier (Sucré Salé) qui est, dans la vie, sa meilleure amie.

« J’ai travaillé autant avec des gens que je n’aimais pas que mes meilleurs amis. Et entre les deux, je préfère clairement mes amis, dit-il en riant. On est très différents, ça va donner de bons moments en ondes, je crois. »

Entre deux villes

À cause de ses engagements à la télé et à la radio, Vincent Dessureault habite à la fois Montréal et Québec. Puisque QUB possède un studio dans les deux villes, l’animateur enregistrera autant depuis la capitale que la métropole.

Connaître autant les deux villes est un atout dans son jeu, lui qui anime une émission qui est diffusée, grâce au numérique, partout.

« Le gros avantage de la radio numérique, c’est qu’on peut faire une programmation qui est provinciale. Il y a plusieurs endroits qui ne sont pas desservis par des stations parlées et je trouve que c’est super important de s’adresser à eux aussi », dit-il.

D’autres émissions de QUB seront d’ailleurs à l’occasion enregistrées de Québec, puisque le studio vient tout juste d’être rénové. C’est le cas de l’émission Avocats à la barre avec François-David Bernier et Le retour de l’été, avec Rose-Aimée Automne T. Morin.

Pas de thématiques

L’animateur promet une émission dynamique qui ne se confinera pas dans un cadre particulier.

« Je ne veux me limiter à aucune thématique, dit-il. Je veux traiter de tout ce que je trouve bon, intéressant cette journée-là, et commenter. Le but n’est pas de faire dans la controverse, mais on ne s’empêchera pas de commenter et dire ce qu’on pense », soutient-il.

En étant présent sur la colline Parlementaire, il sera bien sûr question de politique, et les événements majeurs qui se déroulent à Québec cet été seront mis en valeur, comme le Festival d’été.

♦ Dess de 11 à 13 sera diffusée dès le 25 juin, à QUB radio.

 
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions