/entertainment/shows
Navigation

«On va avoir un succès de foule»

Le Festival d’été parie sur Corey Hart, qui était au Centre Vidéotron il y a deux semaines, pour sa soirée d’ouverture

Corey Hart ne laisse pas de répit à ses fans de la capitale. Il se sera écoulé seulement quatre semaines entre son concert au Centre Vidéotron, le 6 juin, et sa performance attendue lors de la soirée d’ouverture du FEQ, le 4 juillet.
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés Corey Hart ne laisse pas de répit à ses fans de la capitale. Il se sera écoulé seulement quatre semaines entre son concert au Centre Vidéotron, le 6 juin, et sa performance attendue lors de la soirée d’ouverture du FEQ, le 4 juillet.

Coup d'oeil sur cet article

Personne n’aura le temps de s’ennuyer de Corey Hart. Moins d’un mois après son triomphe devant plus de 8000 fans au Centre Vidéotron, l’icône montréalais des années 1980 lancera la 52e édition du Festival d’été, le 4 juillet, sur les plaines d’Abraham.

La nouvelle a surpris tous les festivaliers, lundi matin. Le FEQ, toujours à la recherche d’une vedette pour sa soirée d’ouverture plus de deux mois après le dévoilement de sa programmation 2019, a pris le pari d’inviter un artiste qui était dans les parages pas plus tard que le 6 juin.  

N’est-ce pas beaucoup deux fois en un mois, a-t-on demandé au programmateur Louis Bellavance ?

«Oui, c’est inhabituel. Par contre, il a connu un succès retentissant au Centre Vidéotron. L’ensemble de sa tournée canadienne est un succès plus grand qu’anticipé. (...) Cela dit, environ 8000 personnes l’ont vu il y a deux semaines alors que nous aurons plus de 100 000 détenteurs de laissez-passer qui n’auront pas vu ce concert. Nous ne sommes donc pas du tout inquiets. On sait qu’on va avoir un succès de foule.»  

 Plus qu’en aréna

Peu de détails sur le contenu du concert ont été divulgués lundi. On sait que Julie Masse sera de nouveau de la partie aux côtés de son époux et qu’il y aura des éléments additionnels par rapport à la tournée Never Surrender.

Des invités ? À suivre. «C’est un work in progress» dit Louis Bellavance.

L’option Corey Hart s’est présentée très tard sur la table du programmateur, qui a dû se lancer à la chasse à une tête d’affiche pour le 4 juillet après le désistement de celle qui prévue à l’origine. Et dont il n’a pas voulu dévoiler l’identité.

«Ça fait quelques années qu’on a ciblé Corey. Honnêtement, on l’avait dans les plans pour 2020 mais à un moment donné c’est devenu possible.»

Les choix de Corey

Avec Corey Hart, les premières parties assurées par Level 42 et A Flock of Seagulls de même que l’After FEQ confié à The Box, la nostalgie des années 1980 colorera la soirée inaugurale du FEQ 2019.

Level 42 (Something About You) et A Flock of Seagulls (I Ran) feront le voyage depuis l’Angleterre uniquement pour prendre part au festival. Selon Louis Bellavance, Corey Hart a eu son mot à dire dans le choix des premières parties.

«Il m’a remis une liste avec plein de noms. Il y avait notamment Fine Young Cannibals mais ça fait quatre ans qu’ils ne font pas de show. Je lui ai dit de me donner des affaires qui se peuvent», raconte avec amusement M. Bellavance.


► Le festival a aussi révélé la liste des artistes qui se produiront lors des After FEQ au Manège militaire. Outre The Box, on verra Jake Clemons, Busty and the Bass, Milk & Bone, Lee Aaron, les Respectables, Loud Luxury, Village People, Alaclair Ensemble, Vlooper + KNLO, Reignwolf et Ten Foot Pole.