/news/health
Navigation

Ottawa lance sa stratégie nationale sur la démence

Coup d'oeil sur cet article

Le fédéral a dévoilé lundi une toute première stratégie nationale pour prévenir la démence au Canada et améliorer la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes.

Le gouvernement Trudeau s’était déjà engagé, dans son dernier budget, à investir 50 M$ sur cinq ans pour faire progresser cette stratégie.

Lundi, il a dévoilé les orientations de son plan après avoir mené des consultations auprès de personnes atteintes de démence, de personnel soignant et de chercheurs, entre autres.

«En mettant l’accent sur la prévention et l’éducation, la première stratégie nationale sur la démence pour le Canada contribuera à améliorer la qualité de vie des aînés atteints de démence et à faire en sorte que les membres de leur famille et le personnel soignant aient accès aux ressources dont ils ont besoin», a déclaré la ministre des Aînés, Filomena Tassi, par voie de communiqué.

La stratégie nationale s’articulera autour de trois objectifs: prévenir la démence, faire progresser les traitements, et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes ainsi que celle de leurs aidants naturels.

Plus de 419 000 Canadiens de 65 ans et plus sont atteints de démence, selon Santé Canada. Avec le vieillissement de la population, les cas devraient continuer d’augmenter, prévient le ministère.