/sports/hockey
Navigation

Repêchage simulé: prédire l’imprévisible

Journaliste
Photo d’archives, AFP Jack Hughes a réédité le livre des records du programme de développement américain avec 208 points en 103 matchs. Il sera difficile pour les Devils de l’ignorer avec le tout premier choix du repêchage.

Coup d'oeil sur cet article

Kaapo Kakko peut-il réellement déloger Jack Hughes du premier rang au total ? Qui les Blackhawks de Chicago sélectionneront-ils avec le troisième choix ? Est-ce que le Canadien de Montréal optera pour un défenseur gaucher avec la 15e sélection au total ? Après une année complète de recherches, de couvertures de matchs et de discussions avec recruteurs et intervenants du hockey junior, le Journal vous offre bien humblement son repêchage simulé à l’aube de la première ronde, à Vancouver, vendredi.

1. Devils du New Jersey

Jack Hughes

• Centre | Programme américain M18 (USHL)

Malgré un sprint final des plus impressionnants en fin de saison, Kaapo Kakko n’aura pas réussir à rejoindre Jack Hughes au fil d’arrivée. En Hughes, les Devils mettent la main sur un futur centre de premier trio qui pourrait devenir l’un des joueurs les plus spectaculaires du circuit. Un bon coup autant sur le plan hockey que marketing.

2. Rangers de New York

Kaapo Kakko

• Ailier droit | TPS (Liiga)

Les Rangers se retrouvent assurément à la position la plus confortable de ce repêchage puisqu’ils n’auront qu’à prendre le joueur ignoré par les Devils au premier rang. Ce joueur risque fort bien d’être Kaapo Kakko, un ailier qui a le potentiel de devenir un attaquant de puissance des plus dominants dans la LNH. Un futur marqueur de 40 buts ?

Kaapo Kakko a fait écarquiller les yeux au dernier Championnat du monde senior avec six buts en 10 matchs.
Photo d'archives, AFP
Kaapo Kakko a fait écarquiller les yeux au dernier Championnat du monde senior avec six buts en 10 matchs.

3. Blackhawks de Chicago

Alex Turcotte

• Centre | Programme américain M18 (USHL)

C’est ici que ça devient intéressant. Il n’y a pas de réel consensus à savoir qui est le troisième meilleur espoir de la cuvée 2019, mais il semble qu’Alex Turcotte et Bowen Byram se détachent quelque peu. Les Hawks opteront pour le joueur de centre efficace dans toutes les situations. Un potentiel successeur à Jonathan Toews.

4. Avalanche du Colorado

Bowen Byram

• Défenseur | Vancouver (WHL)

L’Avalanche du Colorado compte dans ses rangs quelques jeunes défenseurs fort talentueux, notamment Cale Makar et Samuel Girard, et ils auront l’occasion d’en ajouter un autre en Byram. Ce dernier a survolé la WHL cette saison, récoltant 71 points dont 26 buts en 67 matchs de saison régulière avant d’en ajouter 26 en 22 parties éliminatoires.

5. Kings de Los Angeles

Trevor Zegras

• Centre | Programme américain M18 (USHL)

Les Kings ont désespérément besoin d’insuffler du talent nouveau à leur alignement après une saison catastrophique. Avec Trevor Zegras, les Kings ajouteront l’un des meilleurs fabricants de jeu de tout le repêchage.

6. Red Wings de Detroit

Dylan Cozens

• Centre | Lethbridge (WHL)

En ne se basant strictement que sur besoins organisationnels, les Red Wings se tourneraient vers un défenseur au sixième rang. Toutefois, les meilleurs arrières disponibles ne méritent peut-être pas une sélection si hâtive. Les Wings ajouteront donc Cozens, un centre qui pourrait jouer dans la LNH dès la saison prochaine.

7. Sabres de Buffalo

Peyton Krebs

• Centre | Kootenay (WHL)

Krebs s’est rompu le tendon d’Achille lors d’un entraînement estival et il pourrait rater le prochain camp d’entraînement et peut-être plus. On s’attend toutefois à une récupération complète de sa part, ce qui ne devrait pas empêcher les Sabres d’en faire le septième choix au total. Un leader né.

8. Oilers d’Edmonton

Matthew Boldy

• Ailier gauche | Programme américain M18 (USHL)

Il n’y a pas si longtemps, les Oilers possédaient une profondeur à l’attaque fort enviable. Ce temps est toutefois révolu. Le nouveau directeur général de l’équipe Ken Holland devra réparer quelques erreurs de ses prédécesseurs et l’ajout de Boldy, qu’on compare à Marian Hossa, sera un premier pas dans la bonne direction.

9. Ducks d’Anaheim

Kirby Dach

• Centre | Saskatoon (WHL)

Bon, il y a des liens plus faciles que d’autres à faire. Depuis le début de la saison qu’on compare le style de jeu du grand centre Kirby Dach à celui d’un certain Ryan Getzlaf. Quel meilleur endroit qu’Anahein pour apprendre à jouer comme Getzlaf avec... Getzlaf !

10. Canucks de Vancouver

Vasily Podkolzin

• Ailier droit | SKA St-Petersbourg (MHL)

Podkolzin est un cas intéressant. Il est toujours sous contrat dans la KHL pour deux saisons et il n’a pas connu un excellent Championnat mondial des moins de 18 ans. À un certain moment, il semblait coulé dans le béton qu’il était le troisième meilleur espoir du repêchage, mais plus maintenant. Avec le dixième choix, les Canucks peuvent se permettre ce risque.

11. Flyers de Philadelphie

Moritz Seider

• Défenseur | Mannheim (DEL)

Les Flyers comptent sur une banque d’espoirs bien garnie, mais leur plus grande lacune chez les espoirs demeure du côté droit de la défensive. Ça tombe bien, puisque l’Allemand Moritz Seider cadre exactement là-dedans. Un peu sous-estimé, il a fait s’écarquiller bien des yeux au dernier Mondial sénior.

12. Wild du Minnesota

Cole Caufield

• Ailier droit | Programme national M18 (USHL)

Certains trouveront complètement farfelu de voir le meilleur franc-tireur de l’histoire du programme américain glisser jusqu’au 12e rang. Sans rien enlever au petit attaquant de 5 pi 7 po, des doutes subsistent en raison de sa petite taille. Difficile de le voir avoir un impact dans une équipe s’il ne marque pas de buts. Le risque pourrait toutefois rapporter très gros.

13. Panthers de la Floride

Cam York

• Défenseur | Programme national M18 (USHL)

Les Panthers ont fait le plein d’attaquants au cours des dernières années et il est temps d’ajouter de la relève à la ligne bleue. En Cam York, les Panthers mettront la main sur un défenseur nouveau genre ayant le potentiel de piloter l’avantage numérique de l’équipe. Un futur partenaire idéal à la gauche d’Aaron Ekblad.

14. Coyotes de l’Arizona

Alex Newhook

• Centre | Victoria (BCHL)

Newhook est un peu passé sous les projecteurs puisqu’il a évolué dans la BCHL l’an dernier. Le centre natif de Terre-Neuve est un attaquant offensif qui rejoindra Boston College la saison prochaine. Un joueur qui possède les qualités qu’aiment les dirigeants des Yotes.

15. Canadien de Montréal

Philip Broberg

• Défenseur | AIK (Allsvenskan)

Tellement facile de placer un défenseur gaucher à Montréal au 15e rang, n’est-ce pas ? Vous avez raison, mais il n’en reste pas moins que le Tricolore doit combler ce besoin et Philip Broberg est un candidat pour remplir cette mission. Certains doutent de son intelligence du hockey, sauf qu’il possède les qualités athlétiques pour jouer de grosses minutes dans le circuit Bettman.

16. Avalanche du Colorado

Spencer Knight

• Gardien de but | Programme national M18 (USHL)

Un gardien en première ronde ? L’histoire rappelle qu’il s’agit toujours d’un pari risqué. Toutefois, l’Avalanche peut se le permettre avec son deuxième choix de premier tour. On doute que Philip Grubauer soit réellement le gardien d’avenir à Denver et Knight a le potentiel de le devenir.

17. Golden Knights de Vegas

Victor Soderstrom

• Défenseur | Brynas (SHL)

Certains auront Soderstrom beaucoup plus haut. Le défenseur suédois est un droitier qui pratique le style recherché chez les arrières de la LNH d’aujourd’hui. Les Knights ont dû se départir d’Erik Brannstrom pour acquérir Mark Stone et ils auront la chance de mettre à nouveau la main sur un espoir de premier plan à la ligne bleue.

18. Stars de Dallas

Thomas Harley

• Défenseur | Mississauga (OHL)

Thomas Harley a connu une progression constante tout au long de la saison et c’est le genre d’aspect qui fait saliver les recruteurs. À 6 pi 3 po et 192 lb, Harley possède aussi le gabarit souhaité en plus du coup de patin fluide typique des arrières dominants de nos jours. Un beau projet.

19. Sénateurs d’Ottawa

Philip Tomasino

• Centre | Niagara (OHL)

Les Sénateurs ont grandement besoin de donner un peu d’espoir à leurs partisans et la sélection de Tomasino s’inscrira dans cette lignée. Au sein d’une équipe bourrée de talent, Tomasino a tout de même été en mesure de récolter sa part de points cette saison (72 en 67). Il pourrait être l’un des joueurs juniors les plus dominants au pays, la saison prochaine.

20. Jets de Winnipeg

Bobby Brink

• Ailier droit | Sioux City (UHSL)

Bobby Brink a passé la dernière saison dans l’USHL, mais a joint le programme national américain pour le Championnat mondial des moins de 18 ans. Et au sein d’une équipe paquetée, il a prouvé qu’il avait sa place, évoluant sur l’un des deux premiers trios et terminant avec six points en cinq rencontres.

21. Penguins de Pittsburgh

Ville Heinola

• Défenseur | Lukko (Liiga)

Heinola s’est fait connaître du grand public pour la première fois au Championnat mondial de hockey junior en étant l’un des défenseurs les plus efficaces de la Finlande malgré son jeune âge. Malheureusement, une blessure a mis fin à son tournoi. Néanmoins, il a connu une bonne saison et a le potentiel de jouer dans un top-4 de la LNH.

22. Kings de Los Angeles

Alex Vlasic

• Défenseur | Programme national M18 (USHL)

Il y a quelque chose d’intrigant dans le cas d’Alex Vlasic. Clairement, ses 6 pi 6 po et 198 lb ont de quoi attirer l’attention, mais le cousin de Marc-Édouard se déplace aisément sur la patinoire pour un défenseur de son gabarit. À voir à quel point les défenseurs format géant des Blues les ont aidés en séries, pas de doute qu’Alex Vlasic attire les regards.

23. Islanders de New York

Jakob Pelletier

• Ailier gauche | Moncton (LHJMQ)

Les Islanders de New York n’ont pas eu peur de piger dans la cour de la LHJMQ récemment avec Anthony Beauvillier. Pelletier est un joueur qui pratique un style semblable. Même s’il ne possède pas le physique rêvé (5 pi 9 po et 161 lb), il joue avec une hargne et une combativité sans borne. On le compare souvent à Brendan Gallagher.

24. Predators de Nashville

Patrik Puistola

• Ailier gauche | Taapara M20 (Finlande)

Puistola pourrait être considéré comme une surprise à ce rang, mais des joueurs de son talent en fin de première ronde, il n’y en a pas beaucoup. L’ailier finlandais possède un coffre d’outils intéressant, et même en prenant plus de temps que d’autres à se développer, il pourrait s’avérer une belle surprise pour les Preds.

25. Capitals de Washington

Raphaël Lavoie

• Ailier droit | Halifax (LHJMQ)

Raphaël Lavoie a connu une saison régulière en montagnes russes, mais il s’est bien repris lors des séries éliminatoires et du tournoi de la Coupe Memorial. Le gros ailier droit a quelque chose qui ne s’apprend pas : il marque des buts. Des doutes sur son éthique de travail et son attitude pourraient le faire glisser.

26. Flames de Calgary

Ryan Suzuki

• Centre | Barrie (OHL)

Si le nom de Nick Suzuki ne vous dit rien, c’est parce que vous avez passé la dernière année à l’abri de toute technologie. Et bien Ryan, c’est son frère. Joueur de centre considéré comme l’un des meilleurs passeurs de cette cuvée, son éthique de travail et son désir de s’impliquer physiquement en font un joueur fort polarisant. À 26, ce pourrait être un vol.

27. Lightning de Tampa Bay

Nick Robertson

• Ailier gauche | Peterborough (OHL)

Un joueur de petit gabarit qui ne s’en laisse pas imposer et qui possède une belle touche offensive. N’est-ce pas exactement le genre de joueur que le Lightning de Tampa Bay aime ? Steve Yzerman est peut-être parti, mais la philosophie du Lightning est demeurée avec Julien BriseBois.

28. Hurricanes de la Caroline

Arthur Kaliyev

Ailier gauche | Hamilton (OHL)

Quelques bons défenseurs seraient disponibles pour les Hurricanes à ce rang, mais le propriétaire Tom Dundon a juré que l’équipe ne repêcherait jamais d’arrière au premier tour durant son règne. Ils iront donc avec Kaliyev, l’un des meilleurs francs-tireurs de cette cuvée. Mais dont on interroge l’éthique de travail.

29. Ducks d’Anaheim

Tobias Bjornfort

• Défenseur | Djurgardens M20 (Suède)

Après avoir sélectionné un centre en Kirby Dach plus tôt en première ronde, les Ducks ajouteront un défenseur à leur filière. Bjornfot est un arrière au coup de patin fluide qui se démarque par sa qualité en relance et son calme sur la surface glacée. Pas le défenseur avec le meilleur potentiel offensif, mais très efficace défensivement.

30. Bruins de Boston

Samuel Poulin

• Ailier gauche | Sherbrooke (LHJMQ)

Les Bruins mettront la main sur un Québécois qui pratique un style qu’ils affectionnent. Gros, fort et physique, Poulin a les attributs recherchés par les Bruins. Le capitaine du Phoenix de Sherbrooke devrait être une force dominante dans la LHJMQ la saison prochaine.

31. Sabres de Buffalo

Lassi Thomson

• Défenseur | Kelowna (WHL)

À un certain moment cette saison, on se demandait si les Sabres ne devraient pas attendre à l’an prochain avant de profiter du premier choix des Blues acquis dans la transaction Ryan O’Reilly, puisque ce dernier était protégé s’il se retrouvait dans le top-10. Six mois plus tard, il est dernier au total et les Sabres choisiront l’arrière finlandais Lassi Thomson qui a inscrit 17 buts et 41 points en 63 matchs la saison dernière à Kelowna.