/finance/business
Navigation

Molson Coors vendra une boisson au cannabis dès décembre

Molson Coors vendra une boisson au cannabis dès décembre
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

La brasserie Molson Coors lancera dès cette année des boissons non alcoolisées infusées de cannabis.

Ces nouveaux produits feront leur apparition sur les tablettes le 16 décembre prochain, date à laquelle la loi canadienne autorisera la vente de produits dérivés de la marijuana, a rapporté Bloomberg, mardi.

L’association entre Molson Coors et la compagnie québécoise Hexo, baptisée Truss, entend notamment commercialiser une boisson semblable à une bière, mais à saveur de marijuana.

Même si elle en aura l’allure, cette nouvelle boisson ne pourra cependant être appelée explicitement «une bière» sur l’étiquette et devra être sans alcool, conformément à la loi canadienne.

«Vous devez appeler ça un extrait de levure infusé au cannabis», a blagué Darrell Dexter, ancien premier ministre de la Nouvelle-Écosse et directeur général de la Cannabis Beverage Producers Alliance, lors d’une table ronde au congrès mondial du cannabis qui prenait fin mardi à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, selon Bloomberg.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Les représentants de Truss étaient aussi sur place pour parler de leurs autres produits, notamment de l’eau de cannabis. Ils ont également laissé entendre qu’ils pourraient vendre des boissons chaudes à la marijuana.

«Nous aurons une offre de produits très variée et nous serons donc bien placés pour répondre à toute la variété de la demande du marché», a promis Jay McMillan, vice-président au développement stratégique chez Hexo, qui est déjà l’une des plus importantes entreprises dans l’industrie du cannabis au Canada.

Pour les produits actuellement sur le marché aux États-Unis, les effets après la consommation sont cependant souvent tardifs et le goût laisse souvent à désirer, a souligné Jay McMillan.

Molson Coors et Hexo envisagent également de se lancer dans le marché américain où la vente de boissons à base de cannabidiol est autorisée. Ce cannabinoïde n’entraîne pas d’effet psychoactif comme l’autre dérivé du cannabis, le THC.