/sports/racing
Navigation

Premiers tours de roue prometteurs

Raphaël Lessard est à l’aise aux essais privés en Série Pinty’s à Vallée-Jonction

Raphaël Lessard est parrainé par l’homme d’affaires beauceron Louis Jacques (à gauche) pour l’épreuve de la Série NASCAR Pinty’s qui aura lieu la semaine prochaine à Vallée-Jonction. Jean-François Dumoulin (à droite) veille quant à lui à la préparation du bolide que le jeune pilote québécois a pu tester pour la première fois mardi.
Photo Stevens LeBlanc Raphaël Lessard est parrainé par l’homme d’affaires beauceron Louis Jacques (à gauche) pour l’épreuve de la Série NASCAR Pinty’s qui aura lieu la semaine prochaine à Vallée-Jonction. Jean-François Dumoulin (à droite) veille quant à lui à la préparation du bolide que le jeune pilote québécois a pu tester pour la première fois mardi.

Coup d'oeil sur cet article

VALLÉE-JONCTION | Confiez-lui un volant, peu importe la discipline en stock-car, Raphaël Lessard va réussir à épater la galerie.

Le jeune pilote québécois a effectué des premiers tours de roue prometteurs, mardi à l’Autodrome Chaudière, en prévision de l’épreuve de la Série NASCAR Pinty’s qui sera disputée le 29 juin au même endroit.

Premiers essais de Raphaël Lessard en NASCAR Pinty's
Photo Stevens LeBlanc
Premiers essais de Raphaël Lessard en NASCAR Pinty's

Recruté pour l’occasion par l’écurie Dumoulin Compétition, qui a procuré à Louis-Philippe Dumoulin son deuxième titre canadien l’an dernier, Lessard s’est senti à l’aise au fur et à mesure qu’il a enchaîné les boucles sur le tracé ovale de Vallée-Jonction.

Sa vaste expérience acquise sur les circuits aux États-Unis ces dernières années est un précieux atout.

On l’a vu suggérer aux mécanos de l’équipe de procéder à quelques réglages pour améliorer le comportement de son bolide. Ses recommandations ont porté leurs fruits.

« Je me suis bien amusé, a fait savoir Lessard au terme d’une journée d’essais fructueuse. J’apprends à découvrir une voiture que je n’ai jamais pilotée et une série dans laquelle je n’ai jamais couru.

« C’est beaucoup de choses en même temps, mais l’important, c’est d’avoir du plaisir, et j’en ai eu. »

Souvenirs mémorables

À défaut de disputer un championnat à temps plein en 2019, Lessard a l’occasion d’apprivoiser des bolides opposés pour parfaire ses connaissances.

Après ses trois premières courses cette année dans la série des Camionnettes de NASCAR, où il a récolté son meilleur résultat (9e rang) en Iowa dimanche dernier, le pilote de 17 ans s’est plié, à notre demande, au jeu des comparaisons.

« Ce sont des voitures différentes de celles que j’ai l’habitude de piloter, a-t-il expliqué. Il faut les manier avec une certaine douceur. Au début, je tentais de trouver mes points de repère pour maximiser la vitesse, même si je connais très bien la piste. »

Petit rappel : c’est à l’âge de 12 ans, ici à l’Autodrome Chaudière, qu’il a amorcé son parcours en course automobile. Dès son troisième départ dans la classe des kamikazes, il signait une première victoire le jour de son anniversaire. Son ascension s’est ensuite poursuivie sans la moindre retenue.

Sensation favorable

« Le moteur d’une voiture Pinty’s est assez dynamique à la sortie des virages, a-t-il renchéri. La sensation est très favorable. Je pense qu’on n’est pas loin [des meilleurs chronos] et qu’on va réussir à faire quelque chose de bon la semaine prochaine. »

Lessard a pu se mesurer à Louis-Philippe Dumoulin, qui a lui aussi pris part à la séance d’essais privés, mardi.

« Nos temps étaient semblables et c’est bon signe, souligne Lessard. Je ne peux avoir un meilleur pilote que lui pour juger de mes performances. »

Lessard a reconnu qu’une voiture de la Série Pinty’s est un peu moins lourde qu’une camionnette, mais en contrepartie, certains composants mécaniques, dont les freins et la suspension, sont moins raffinés.

« À l’entrée des virages en Pinty’s, la voiture est aussi plus instable, donc plus capricieuse qu’une camionnette, a-t-il conclu. Mais c’est bon pour le spectacle. »


Pour la première fois en six ans à l’Autodrome Chaudière, le départ de l’épreuve Pinty’s du 29 juin sera donné à 17 h 30 et non à 20 h. S’ensuivra la première étape de la Triple Couronne pour la série NASCAR Late Models, à laquelle participera également Lessard.


Alex Labbé, victorieux en Pinty’s à Vallée-Jonction en 2016, est un autre pilote engagé dans les deux épreuves principales de la journée à l’Autodrome Chaudière.