/sports/baseball
Navigation

Capitales : les blessés prennent du mieux

Coup d'oeil sur cet article

Certains joueurs qui souffraient de blessures dans les rangs des Capitales de Québec pourront rejoindre la formation partante de l’organisation très bientôt. L’artilleur Matt Marsh, incommodé par un malaise au coude depuis le 4 juin, s’installera même sur le monticule dès jeudi soir.

«[Marsh] revient d’une blessure, alors c’est certain qu’on va utiliser des releveurs tôt dans le match. Mais c’est notre partant qui lance le plus fort, on croit en lui. Statistiquement parlant, il est solide», a louangé le gérant de la formation québécoise, Patrick Scalabrini.

Pour sa part, Seth Davis fera son retour dans l’enclos des releveurs le 25 juin prochain.

Des nouvelles de gros cogneurs

Le voltigeur Jhalan Jackson prend part aux séances d’entrainement au bâton depuis mardi dernier, une étape importante dans sa réhabilitation. Tout comme Davis, il devrait jouer la semaine prochaine, lors du premier match de la série contre Sussex County.

Le choix de septième ronde des Yankees de New York en 2015, dont on vantait les talents de frappeur, avait subi une blessure à l’ischiojambier le 6 juin dernier, après seulement deux parties dans l’uniforme bleu-blanc-jaune. En huit présences, il a cumulé deux doubles, produit un point et en a marqué un autre.

Du côté du joueur d’avant-champ TJ White, même s’il sera admissible à quitter la liste des blessés le 1er juillet, ses chances d’aider son équipe à cette date sont très minces. Il se déplace encore avec une botte de protection.

Malgré son absence en raison d’une collision avec un joueur à Rockland il y a un peu plus de deux semaines, White mène toujours la formation québécoise avec trois circuits.

Complications pour Gélinas

Le 11 juin, une balle frappée à 108 km/h avait atteint le mollet de l’entraineur des lanceurs et membre de la rotation partante des Capitales, Karl Gélinas, alors qu’il se trouvait sur le monticule. Huit jours plus tard, l’ecchymose s’est aggravée et il doit se déplacer à l’aide de béquilles.

Il devra finalement s’absenter pour une période de deux à quatre semaines de plus que prévu, en raison de la déchirure d’un fascia musculaire.