/entertainment/music
Navigation

Émile Bilodeau: consécration aux Francos

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le spectacle d’Émile Bilodeau mercredi soir au Francos de Montréal a marqué avec panache la fin d’un cycle. Trois ans après la sortie de son premier album «Rites de passage», l’auteur-compositeur-interprète semble s’assurer cet été que tous puissent voir son spectacle une dernière fois avant la sortie de son deuxième album en octobre.

À 21 heures tapantes, l’auteur-compositeur-interprète de tout juste 22 ans est arrivé en sautillant sur la scène Bell.

«Merci merci. On va tripper en tabarnaaaak!», a-t-il crié au public qui s’étendait jusqu’à la rue Sainte-Catherine Ouest avant de se lancer avec «Tu me dirais-tu».

Si ça se dandinait un brin devant la scène, les spectateurs étaient plutôt calmes face à la prestation malgré un accueil chaleureux.

«Merci énormément d’avoir répondu à l’appel de ce "show" qui sera le plus gros de ma carrière. Gageons que si vous êtes là, c’est surtout grâce aux réseaux sociaux et ce que j’appelle la TV», a-t-il dit. Belle introduction pour «Passez à TV», qui a précédé «Crise existentielle».

«Ce soir, on a des invités et de nouvelles tounes. Mais pour l’instant, on est encore bien pognés dans le présent», a crié Bilodeau avant de chanter les dernières notes de la populaire chanson. Les festivaliers, enthousiastes, n’ont pas hésité à fredonner bruyamment le refrain avec l’artiste.

Le chanteur a ensuite accueilli Sara Dufour sur scène, sa «soeur spirituelle» venue chanter sa pièce «Chez Té Mille». Prestation dynamique, qui s’est poursuivie avec la pièce «Dehors», aussi signée par l’invitée de Bilodeau.

Après «Je suis un fou» et «J’ai vu la France», l’auteur-compositeur-interprète s’est essuyé le front. «On est ben excités par la prochaine. Mesdames et messieurs, j’ai la ferme impression que la lune est une femme puisqu’elle est brillante», a-t-il dit en introduction à la pièce «Moona».

Au moment d’écrire ces lignes, Émile Bilodeau venait tout juste d’inviter son ami Jérôme 50 sur scène pour présenter la pièce «Hierarchill» de son premier opus du même nom. Les gars ont vite été rejoints par l’humoriste Rosalie Vaillancourt, venue joindre sa voix à «Chaise musicale» sous les exclamations excitées de la foule. Et la fête était loin d’être terminée sur la place des Festivals!

Un été bien rempli

L’auteur-compositeur-interprète, qui lancera son deuxième album de 14 pièces en octobre, a un horaire étourdissant cet été. Après son passage aux Francos de Montréal, Émile Bilodeau chantera notamment au Festival en chanson de Petite-Vallée en Gaspésie et au Festival H2O à Amos avant de s’envoler pour quelques dates en France.

La 31e édition des Francos de Montréal se poursuit jusqu’au 22 juin 2019.