/sports/hockey/canadien
Navigation

Repêchage de la LNH: les yeux sur la ligne bleue?

Quelques très bons défenseurs seront encore disponibles au 15e rang

Trevor Timmins
Photo d'archives, Daniel Mallard Trevor Timmins

Coup d'oeil sur cet article

VANCOUVER | Désespérément à la recherche du joueur de centre de premier plan et d’arrières capables de regarnir sa brigade défensive, le Canadien n’a pas beaucoup varié ses choix au cours des trois derniers repêchages.

Lors des encans de 2016, 2017 et 2018, Trevor Timmins a appelé un total de 24 joueurs à la table du Tricolore. Du nombre, 11 espoirs évoluaient au poste de centre, alors que 10 autres patrouillaient la ligne bleue.

Cayden Primeau (gardien, 7e tour, 2017), Jesse Ylonen (ailier droit, 2e tour, 2018) et Jack Gorniak (ailier gauche, 4e tour, 2018) ont été les trois seules exceptions.

Avec les Jesperi Kotkaniemi, Ryan Poehling et Nick Suzuki (acquis dans la transaction de Max Pacioretty), le vide au centre semble être comblé pendant plusieurs années.

Toutefois, à la ligne bleue, ça demeure encore un peu nébuleux. Le candidat pour jouer à la gauche de Shea Weber est toujours manquant. Et le temps que Marc Bergevin le trouve, le capitaine du Canadien, qui aura 34 ans en août, risque d’éprouver des ennuis à s’acquitter de la tâche de premier défenseur.

Quelques candidats

Pour cette raison et parce que le DG du Tricolore (comme plusieurs de ses homologues) ne cesse de répéter qu’une équipe n’a jamais assez de bons défenseurs, il ne serait pas surprenant de voir Timmins et lui en appeler un sur l’estrade du Rogers Arena de Vancouver, vendredi soir.

Au 15e rang, la crème de la crème aura déjà été réclamée. Cependant, puisque plusieurs observateurs soutiennent que cette cuvée pourrait se rapprocher de celle de 2003 sur le plan du talent, il restera encore d’excellents candidats au moment où l’état-major du Canadien exercera son droit de parole.

Thomas Harley, Cameron York et Philip Broberg sont gauchers.

À 6 pieds, 3 pouces, Harley est un défenseur offensif qui pourrait faire des malheurs. Bien qu’ils soient droitiers, Lassi Thomson, Victor Soderstrom et Moritz Seider ne sont pas, eux non plus, à négliger.

Retour sur 2003

Puisque certains ont comparé le repêchage qui se tiendra ce week-end à Vancouver à celui qu’avaient tenu les Predators et la ville de Nashville, en 2003, voici un aperçu des joueurs qui avaient trouvé preneur autour du 15e rang.

Dustin Brown (13e, Los Angeles), Brent Seabrook (14e, Chicago), Zach Parise (17e, New Jersey), Ryan Getzlaf (19e, Anaheim) et Brent Burns (20e, Minnesota).

Notons que Patrice Bergeron (45e, Boston) et Shea Weber (49e, Nashville) avaient été appelés au deuxième tour.

Au cours de ces deux rondes, le Canadien avait sélectionné Andrei Kostitsyn (10e), Cory Urquhart (40e) et Maxim Lapierre (61e).

Sur le même sujet