/sports/hockey
Navigation

Repêchage simulé de la LNH: l’embarras du choix

Coup d'oeil sur cet article

Il y a les deux phénomènes en Jack Hughes et Kaapo Kakko, mais il y a aussi plusieurs bons centres et défenseurs pour le repêchage de 2019 qui se tiendra au Rogers Arena de Vancouver.

« C’est un très bon repêchage, a dit un recruteur de l’Est. Ce ne sera pas aussi bon que la cuvée de 2003, mais ce n’est pas très loin. Il y a beaucoup de profondeur et peu d’espoirs suspects parmi les 31 premiers choix. Du gros talent et de l’intelligence. Dans trois ou quatre ans, on parlera d’un grand repêchage. »

Le Journal a sondé 11 recruteurs (cinq de l’Association de l’Est et six de l’Association de l’Ouest) pour construire son repêchage simulé. Des 11 « espions », sept ont accepté de se mouiller en prédisant l’ordre de sélection au premier tour.
« Après les deux premiers canons, c’est plus difficile de départager les choix 3 à 11, a prédit un recruteur de l’Ouest. Il y a beaucoup de talent. De ce groupe, on retrouve un défenseur très prometteur en Bowen Byram et plusieurs bons centres. » 

À moins d’une transaction, le Canadien parlera au 15e rang. Marc Bergevin et Trevor Timmins auront l’occasion de repêcher un bon joueur à cette position, probablement un défenseur. Pour les joueurs de la LHJMQ, nos recruteurs prédisent que trois seront choisis au premier tour : Raphaël Lavoie, Jakob Pelletier et Samuel Poulin.

Ce repêchage simulé vous servira de trousse de départ pour mieux suivre le repêchage qui se déroulera vendredi (1er tour) et samedi (2e à 7e tours) à Vancouver.

1. Devils du New Jersey

Jack Hughes

• Centre, Américain, USA (U-18)

Jack Hughes
Photo courtoisie, USA Hockey
Jack Hughes

Hughes ou Kakko ? C’est le débat depuis quelques semaines. Mais l’Américain reste le grand favori pour devenir le premier de classe de 2019. « Il a les habiletés d’un Patrick Kane, mais il joue au centre. Il fait tout à une vitesse incroyable grâce à une explosion phénoménale avec son coup de patin », a dit un recruteur de l’Est. 

2. Rangers de New York

Kaapo Kakko

• Ailier droit, Finlandais, TPS (Finlande)

Kaapo Kakko
Photo AFP
Kaapo Kakko

Kakko a semé un doute dans la tête des recruteurs de la LNH en survolant le Championnat du monde avec la Finlande.

À court terme, il est en avance sur Hughes. Il a déjà le physique d’un homme à 6 pi 2 po et 194 lb. « Les Rangers ont moins de pression que les Devils. Ils ramasseront celui qui reste entre les deux phénomènes », a affirmé un recruteur de l’Ouest.  

3. Blackhawks de Chicago

Bowen Byram

• Défenseur, Canadien, Vancouver (WHL)

Bowen Byram
Photo courtoisie, WHL
Bowen Byram

Les Hawks ont déjà une bonne banque d’espoirs à la ligne bleue avec les Adam Boqvist, Nicolas Beaudin et Henri Jokiharju, des choix de 1er tour en 2018 et 2017. Mais ils ne pourront ignorer le talent de Byram, un digne successeur de Duncan Keith.

Il a amassé 71 points en 65 matchs et 26 points en 21 matchs en séries avec les Giants de Vancouver. 

4. Avalanche du Colorado*

Alex Turcotte

• Centre, Américain, USA (U-18)

Alex Turcotte
Photo courtoisie, USA Hockey
Alex Turcotte

Turcotte a du talent, mais aussi une bonne dose de caractère, et il est responsable défensivement. Originaire de Chicago, il est le fils d’un ancien choix de 1er tour du Canadien en 1983, Alfie Turcotte.  

5. Kings de Los Angeles

Kirby Dach

• Centre, Canadien, Saskatoon (WHL)

Les Kings ont des centres âgés de plus de 30 ans en Anze Kopitar et Jeff Carter.

Ils prépareront la relève avec un autre centre imposant en Dach (6 pi 4 po et 198 lb).

Il a un très bon sens du jeu, se faisant souvent comparer à Ryan Getzlaf et Mark Scheifele. 

6. Red Wings de Detroit

Trevor Zegras

• Centre, Américain, USA (U-18)

Les Red Wings entrent dans l’ère Steve Yzerman. Encore une fois, ils prioriseront le talent et ils pigeront dans leur cour avec Zegras, qui jouait pour la formidable équipe du programme américain des moins de 18 ans. 

7. Sabres de Buffalo

Dylan Cozens

• Centre, Canadien, Lethbridge (WHL)

Né à Whitehorse, Cozens deviendra le 4e joueur du Yukon à atteindre la LNH. Mais il sera assurément le plus connu. Le grand centre de 6 pi 3 po s’inspire de Patrice Bergeron et de Jonathan Toews. Les Sabres ont justement échangé un bon centre à caractère défensif en Ryan O’Reilly.

8. Oilers d’Edmonton

Cole Caufield

• Ailier droit, Américain, USA (U-18)

Caufield a grandi d’un pouce et il arrête maintenant la barre à 5 pi 7 po. Il est un marqueur né. Il a battu le record de Phil Kessel en inscrivant 126 buts pour le programme américain. Il ferait le bonheur de Connor McDavid à Edmonton.  

9. Ducks d’Anaheim

Vasili Podkolzin

• Ailier droit, Russe, Saint-Pétersbourg (KHL)

Vasili Podkolzin
Photo Agence QMI, Bob Frid
Vasili Podkolzin

Il est le choix énigmatique de ce top 10. Répertorié parmi les cinq meilleurs espoirs en janvier, Podkolzin a glissé au classement, surtout en raison de sa situation contractuelle dans la KHL (deux autres saisons). Mais il reste un très beau pari. 

10. Canucks de Vancouver

Peyton Krebs

• Centre, Canadien, Kootenay (WHL)

Après Elias Pettersson et Quinn Hughes, les Canucks auront l’occasion d’ajouter un autre beau talent à leur équipe en Krebs. On le décrit comme un centre complet et très intelligent.  

11. Flyers de Philadelphie

Matthew Boldy

• Ailier gauche, Américain, USA (U-18)

Boldy cadrerait bien dans le style des Flyers. Il a du talent, mais il aime aussi le jeu robuste. Il a déjà un physique imposant à 6 pi 2 po et 196 lb.

12. Wild du Minnesota

Philip Broberg

• Défenseur, Suédois, AIK (Suède)

Le Wild pourrait opter pour le gardien Spencer Knight à ce rang, mais ils ont aussi besoin de renfort à la défense. « Il est grand, il patine bien et il relance le jeu. Il est le prototype du défenseur de transition », a précisé un recruteur de l’Est. 

13. Panthers de la Floride

Moritz Seider

• Défenseur, Allemand, Manheim (Allemagne)

La cote de Seider est à la hausse depuis quelques semaines. Il a conquis les recruteurs en connaissant un bon Championnat du monde avec l’Allemagne, mais aussi par sa personnalité en entrevue. Il est un défenseur droitier grand format à
6 pi 3 po et 208 lb.  

14. Coyotes de l’Arizona

Victor Soderstrom

• Défenseur, Suédois, Brynas (Suède)

Les Coyotes restent une équipe imprévisible. En Soderstrom, ils pourraient dénicher un futur partenaire pour Oliver Ekman-Larsson, à condition qu’il ne parte pas du désert.   

15. Canadien de Montréal

Cam York

• Défenseur, Américain, USA (U-18)

Le CH cache toujours bien son jeu avant un repêchage. Mais il y a un besoin assez évident du côté gauche à la ligne bleue. York est un petit défenseur à 5 pi 11 po et 172 lb, mais il est rapide et intelligent. Il était l’un des moteurs du jeu en supériorité numérique avec les Hughes, Turcotte, Caufield et Zegras avec le programme américain.

16. Avalanche du Colorado

Spencer Knight

• Gardien, Américain, USA (U-18)

L’Avalanche a rencontré plusieurs fois Knight avant le repêchage. Avec deux choix au premier tour, Joe Sakic n’hésitera pas à réclamer le gardien originaire du Connecticut s’il est encore disponible à ce rang. Un talent unique. 

17. G. Knights de Vegas

Thomas Harley

• Défenseur, Canadien, Mississauga (OHL)

Les Golden Knights ont sacrifié Erik Brannstrom pour obtenir Mark Stone à la date limite des transactions. En Harley, ils ajouteraient un autre défenseur gaucher mobile et doué offensivement.  

18. Stars de Dallas

Arthur Kaliyev

• Ailier droit, Américain, Hamilton (OHL)

Il y a le positif : 51 buts et 102 points avec les Bulldogs de Hamilton. S’il a un tir dévastateur, Kaliyev peut faire peur par son manque d’intensité. « Il n’a pas toujours le cœur à la bonne place, mais c’est un sacré marqueur », a précisé un recruteur de l’Ouest. 

19. Sénateurs d’Ottawa*

Alex Newhook

• Centre, Canadien, Victoria (BCHL)

Parmi les recruteurs sondés par Le Journal, trois ont prédit que Newhook endosserait l’uniforme des Sénateurs. Il a survolé la BCHL avec 102 points en 53 matchs. Il jouera pour Boston College l’an prochain. 

20. Jets de Winnipeg*

Ville Heinola

• Défenseur, Finlandais, Lukko (Finlande)

Les Jets ont rapatrié leur choix de premier tour en échangeant Jacob Trouba aux Rangers. Avec Heinola, l’équipe du Manitoba mettrait la main sur un défenseur plus petit, mais intelligent et rapide. 

21. Penguins de Pittsburgh

Ryan Suzuki

• Centre, Canadien, Barrie (OHL)

Les Penguins n’ont pas parlé au premier tour depuis le repêchage de 2014. Ils miseront sur le talent en se tournant vers Ryan Suzuki, le petit frère de Nick, l’un des plus beaux espoirs du CH.  

22. Kings de Los Angeles*

Philip Tomasino

• Centre, Canadien, Niagara (OHL)

Les Kings ont deux choix au premier tour. Ils poursuivront leur magasinage au centre avec Tomasino. Même s’il jouait principalement au sein du troisième trio à Niagara, il a amassé plus d’un point par rencontre (72 points en 67 matchs). 

23. Islanders de New York

Raphaël Lavoie

• Ailier droit, Canadien, Halifax (LHJMQ)

Lavoie a le physique à 6 pi 4 po et 199 lb. Il est le prototype d’un ailier en puissance. Il a connu de bonnes séries dans la LHJMQ avec 20 buts en 32 matchs. Certains recruteurs ont toutefois des doutes sur son caractère. 

24. Predators de Nashville

Jakob Pelletier

• Ailier gauche, Canadien, Moncton (LHJMQ)

Jakob Pelletier
Photo Agence QMI, Simon Clark
Jakob Pelletier

Pelletier rentre dans le moule des Predators. Il a du talent, mais aussi du chien malgré sa petite taille (5 pi 9 po et 165 lb). Il a récolté 89 points à sa deuxième saison à Moncton. 

25. Capitals de Washington

Connor McMichael

• Centre, Canadien, London (OHL)

On le décrit comme un poison près du filet adverse. C’est toujours une belle qualité. Il a gagné sa place au sein des puissants Knights de London avec 72 points en 67 rencontres.

26. Flames de Calgary

Matthew Robertson

• Défenseur, Canadien, Edmonton (WHL)

Robertson est né à Edmonton et il joue pour les Oil Kings d’Edmonton dans la WHL. Les Flames pigeraient donc dans la cour de l’ennemi, mais ils se tourneraient aussi vers un défenseur qu’ils connaissent bien. 

27. Lightning Tampa Bay

Samuel Poulin

• Ailier gauche, Canadien, Sherbrooke (LHJMQ)

« Il n’y a pas de doute qu’il jouera dans la LNH, la question est plus à savoir s’il sera un bon ailier au sein d’un troisième trio ou d’un deuxième trio », a prédit un recruteur de l’Ouest. Le Lightning aime les Québécois et cette équipe a besoin de poids. 

28. Hurricanes de la Caroline

Bobby Brink

• Ailier droit, Américain, Sioux City (USHL)

Thomas Dundon, le propriétaire des Hurricanes, a dit que son équipe repêcherait des attaquants avant des défenseurs. Brink n’est pas le plus gros, mais il est un bon marqueur. Et il est Américain. Un plus pour les Hurricanes.  

29. Ducks d’Anaheim*

Tobias Bjornfot

• Défenseur, Suédois, Djurgarden jr (Suède)

Les Ducks ont un très bon recruteur en Suède. Bjornfot n’a rien d’un défenseur spectaculaire, mais on le décrit comme un joueur fiable et intelligent. 

30. Bruins de Boston

Alex Vlasic

• Défenseur, Américain, USA (U-18)

Les Bruins ont toujours aimé les grands défenseurs. À 6 pi 6 po et 198 lb, Vlasic correspond à cette définition. Il a une bonne mobilité pour un joueur de cette stature. 

31. Sabres de Buffalo*

Lassi Thomson

• Défenseur, Finlandais, Kelowna (WHL)

Il y a un recruteur qui plaçait Thomson aussi haut que le 15e rang avec le Tricolore. Même s’il est originaire de Tampere, en Finlande, il portait les couleurs des Rockets de Kelowna, avec lesquels il a marqué 17 buts. Une bonne statistique pour un défenseur.

* Au 4e rang, l’Avalanche a le choix des Sénateurs. Au 19e échelon, les Sénateurs ont la sélection des Blue Jackets. En 20e place, les Jets ont le choix des Rangers. À la 22e position, les Kings ont le choix des Maple Leafs. Au 29e rang, les Ducks ont la sélection des Sharks via les Sabres. À la 31e position, les Sabres ont le choix des Blues.