/sports/hockey
Navigation

Trophées de la LNH: soir de fête à Las Vegas

Trophées de la LNH: soir de fête à Las Vegas
AFP

Coup d'oeil sur cet article

C’est mercredi soir à Las Vegas que les honneurs individuels seront décernés aux joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) pour la saison 2018-2019.

L’événement sera présenté sur les ondes de la chaîne TVA Sports dès 19 h 30.

Parmi les récompenses les plus prestigieuses se retrouvent les trophées Hart (joueur le plus utilise), Vézina (meilleur gardien), Calder (recrue par excellence), Norris (meilleur défenseur) et Jack-Adams (meilleur entraîneur).

Voici la liste des finalistes :

-Trophée Hart (joueur le plus utile)

Nommés: Sidney Crosby (PIT), Nikita Kucherov (TBL), Connor McDavid (EDM)

Kucherov a aidé le Lightning à remporter le Trophée des Présidents grâce à une récolte de 128 points, 12 de plus que McDavid, son plus proche poursuivant. De son côté, Crosby a amassé 100 points, atteignant le prestigieux plateau pour la sixième fois de sa carrière.

-Trophée Vézina (meilleur gardien)

Nommés: Ben Bishop (DAL), Robin Lehner (NYI), Andrei Vasilevskiy (TBL)

Si Vasilevskiy (39) a obtenu beaucoup plus de victoires que Bishop (27) et Lehner (25), ces derniers se reprennent dans la catégorie du taux d’efficacité. Lehner (,934) est au sommet suivi de Bishop (,930) tandis que le Russe est sixième à ,925. Même situation dans la catégorie de la moyenne de buts alloués : Bishop (1,98) est deuxième et Lehner (2,13) est troisième. Seul Jordan Binnington (1,89) les devance. Vasilevskiy est neuvième à 2,40.

-Trophée Norris (meilleur défenseur)

Nommés: Brent Burns (SJS), Mark Giordano (CGY), Victor Hedman (TBL)

Burns (83) et Giordano (74) ont dominé le classement des meilleurs pointeurs chez les défenseurs. Si Hedman n’est que 11e avec 54 points, il s’est démarqué en étant le quart-arrière de la meilleure équipe de la LNH.

Giordano a également conservé un exceptionnel différentiel de +39.

-Trophée Calder (meilleure recrue)

Nommés: Jordan Binnington (STL), Rasmus Dahlin (BUF), Elias Pettersson (VAN)

Le choix se fait entre un attaquant qui a tout cassé en Elias Pettersson (66 points en 71 matchs), un défenseur, plus récent premier choix au total, qui a atteint les attentes placées en lui en Rasmus Dahlin (44 points en 82 matchs) et un gardien qui a sauvé la saison des Blues, en Jordan Binnington (moyenne de buts alloués de 1,89).

-Trophée Jack-Adams (entraîneur de l’année)

Nommés: Craig Berube (STL), Jon Cooper (TBL), Barry Trotz (NYI)

Cooper a conduit les siens à l’une des meilleures saisons de l’histoire de la LNH. Berube a effectué un virage à 180 degrés chez les Blues, qui étaient derniers au classement en janvier (et qui ont finalement remporté la coupe Stanley) et Trotz a fait des miracles avec une équipe moyenne sur papier.

-Autres trophées

Trophée Selke (meilleur attaquant défensif): Patrice Bergeron (BOS), Ryan O’Reilly (STL), Mark Stone (VGK)

Trophée Lady Byng (joueur le plus gentilhomme): Aleksander Barkov (FLO), Sean Monahan (CGY), Ryan O’Reilly (STL)

Trophée Bill-Masterton (persévérance, esprit sportif et dévouement au hockey): Nick Foligno (CBJ), Robin Lehner (NYI), Joe Thornton

Trophée King Clancy (contribution communautaire): Oliver Ekman-Larsson (ARI), Henrik Lundqvist (NYR), Jason Zucker (MIN)

Trophée Mark Messier (leadership): Mark Giordano (CGY), Wayne Simmonds (PHI), Justin Williams (CAR)

Directeur général de l’année: Doug Armstrong (STL), Don Sweeney (BOS), Don Waddell (CAR)