/misc
Navigation

Le trafic de poids lourds endommage l’A20 ouest

Les routes QC
Photo PIerre-Paul Poulin Les véhicules lourds qui empruntent l’autoroute 20 (comme sur cette photo prise près de Sainte-Julie) ont contribué à sa dégradation.

Coup d'oeil sur cet article

Les poids lourds coincés dans les immenses bouchons de circulation sur l’autoroute 20 ouest ont contribué à la dégradation importante de la chaussée dans le secteur de Sainte-Julie.

Au cours des dernières semaines, les automobilistes ont été nombreux à être surpris de frapper des trous sur l’A20 vers Montréal à l’approche de l’autoroute 30, notamment dans la voie de gauche.

Le ministère des Transports du Québec a colmaté les trous, mais la route demeure très bosselée.

« Environ 2500 camions circulent quotidiennement en direction ouest. La congestion fréquente dans ce secteur entraîne de nombreux arrêts et départs des poids lourds, ce qui accélère la dégradation de la chaussée », explique Guillaume Paradis, du ministère des Transports.

Béton contre asphalte

L’autre facteur identifié est que l’autoroute est constituée d’un enrobé bitumineux qui se dégrade beaucoup plus vite que le béton utilisé pour le même tronçon d’autoroute en direction est.

Ainsi, les derniers travaux vers l’est ont été faits il y a 18 ans et la route y est toujours belle. En direction ouest, une couche d’usure en asphalte a été faite il y a 10 ans et elle est en piteux état.

Des travaux auront lieu seulement l’an prochain puisqu’on veut les faire en même temps que les mesures préférentielles pour les autobus en vue de grand chantier de réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine.

Peut-être aimerez-vous aussi...