/sports/baseball
Navigation

«Un signal extrêmement positif»

Depuis le début de la saison, Tommy Pham  affiche une moyenne offensive de ,301 en vertu de 10 longues balles et 32 points produits.
Photo d’archives Depuis le début de la saison, Tommy Pham affiche une moyenne offensive de ,301 en vertu de 10 longues balles et 32 points produits.

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que la mairesse de Montréal a décidé de ne pas commenter les derniers développements dans le dossier du retour du baseball dans sa ville, l’un des acteurs importants du secteur économique n’a pas hésité à célébrer cette avancée intéressante avec les Rays de Tampa Bay.

 

Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain Michel Leblanc voit la nouvelle d’un très bon œil.

« C’est un signal extrêmement positif, a-t-il indiqué lorsque joint par Le Journal de Montréal. J’ai bon espoir que d’autres annonces vont suivre dans les prochains mois.

« Les amateurs ont le droit d’être optimistes. »

Le retour du baseball majeur à Montréal aurait des conséquences importantes selon Leblanc.

« Ce serait le retour de Montréal dans le circuit des grandes villes, a-t-il ajouté. Cela apporterait une activité économique neuve à la ville.

« Ça donnerait également un rayonnement avec les images de la ville durant les matchs. »

En 2013, la Chambre de commerce de Montréal, en collaboration avec Projet Baseball Montréal, avait supporté 50 % des coûts d’une étude de faisabilité afin de déterminer si le retour d’une équipe de baseball professionnel à Montréal était envisageable.

Les chiffres recueillis avaient permis de croire que c’était chose possible.

L’ex-maire silencieux...

Pendant ce temps, l’ancien maire de Montréal Denis Coderre a décidé de ne pas commenter l’annonce du baseball majeur.

Il faut le comprendre. Il est très près du groupe d’investisseurs. Il fait confiance au processus qui a été enclenché il y a quelques années déjà.

Coderre n’a jamais caché qu’il aimerait revoir du baseball à Montréal. Il ne faut pas oublier qu’il a été le premier homme politique à croire au projet qui paraissait impossible à réaliser au départ.

...La mairesse aussi

Pour sa part, la mairesse Valérie Plante a également décidé d’être prudente pour analyser la possibilité d’un partage des matchs locaux des Rays entre Tampa et Montréal.

« Étant donné qu’il n’y a pas encore d’entente qui est conclue, on a décidé de ne pas commenter pour l’instant », a affirmé la responsable des communications Geneviève Jutras.