/sports/others
Navigation

Le Canada défait les États-Unis devant leurs partisans

Coup d'oeil sur cet article

Les volleyeurs canadiens ont joué les trouble-fêtes à Hoffman Estates en disposant des États-Unis en 4 manches (25-22, 22-25, 25-23 et 25-17), samedi, à l’occasion d’un affrontement de la Ligue des nations.

La troupe de l’entraîneur-chef québécois Glenn Hoag a ainsi remporté une deuxième victoire en autant de jours au sud de la frontière. Vendredi, elle a défait la formation chinoise 3-1, ce qui a mis fin à une série de quatre revers.

Le Canada s’est emparé de la première manche 25-22, pour ensuite voir ses adversaires gagner la deuxième par le même pointage. Les Canadiens ont eu le dessus lors des deux manches suivantes pour finalement se sauver avec la victoire, au grand dam de la foule américaine.

«Nous avions un bon plan de match et les gars ont réussi à l’exécuter. Nous savions qu’ils jouaient énormément par le centre et nous avons effectué quelques blocs importants sur Matthew Anderson au quatrième set pour les déstabiliser et prendre l’avantage», a indiqué Glenn Hoag après la partie.

Selon lui, le mérite de ce gain revient à l’ensemble de sa formation, qui était fin prête à battre les États-Unis. «Brett Walsh a bien distribué le ballon et tout le monde a contribué. C’est vraiment une belle victoire d’équipe.»

Stephen Timothy Maar a été le meilleur marqueur canadien avec 18 points et 1 bloc. Ryan Joseph Sclater a quant à lui récolté 15 points, tandis que Graham Vigrass en a amassé 12. Pour sa part, le Sherbrookois Nicholas Hoag n’était pas de l’alignement partant samedi. Il est entré dans la mêlée en remplacement à la fin des trois premières manches et a réussi la seule attaque qu’il a tentée.

L’équipe canadienne reprendra l’action dimanche pour se mesurer aux Japonais, qui occupent le 11e rang du classement général provisoire. La rencontre est prévue pour midi, ce qui laisse peu de temps aux hommes de Glenn Hoag pour se préparer et se reposer. «Nous avions déjà commencé à étudier le Japon pour ne pas manquer de temps. Nous espérons être en mesure de gérer la partie et aller chercher une troisième victoire de suite.»