/weekend
Navigation

Trois questions aux «comiques de nuit»

Mathieu Cyr
Photo courtoisie Mathieu Cyr

Coup d'oeil sur cet article

Pour sa deuxième édition, le Grand Montréal Comique ramène sa populaire série Comique de nuit, à l’Olympia. Au cours de quatre soirées « carte blanche », Les Grandes Crues, Christine Morency, Mathieu Cyr et Arnaud Soly monteront sur la scène en compagnie de nombreux invités. Les trois premiers ont répondu aux questions du Journal.

Que représente pour vous l’animation d’un gros spectacle comme Comique de nuit ?

Les Grandes Crues : « C’est vraiment un honneur pour nous d’animer une soirée [au Grand Montréal Comique] pour la deuxième fois. On a eu un fun fou l’année dernière, alors on est très emballées de revenir cette année. C’est une belle soirée pour s’amuser et faire l’humour qu’on a envie de faire sans filtre et sans censure. »

Christine Morency : « Je suis extrêmement touchée de la confiance qu’on m’a donnée. Quand on m’a demandé si je voulais animer un des spectacles Comique de nuit, la première chose que j’ai demandée à mon équipe, c’est : est-ce que je suis prête pour ça ? L’Olympia, c’est énorme. Animer ça, c’est un gros morceau... Mais en même temps, depuis quand les gros morceaux me font peur ? Haha ! »

Mathieu Cyr : « Je suis fébrile, j’ai hâte ! J’ai déjà animé à plusieurs occasions des spectacles de cette envergure. Par contre, c’est la première fois que je fais un événement qui se tient à cette heure-là. J’ai l’impression qu’il va y avoir moins de retenue et que le public va être en feu ! Ça va être un trip de fou de vivre ça avec la gang sur le show ! »

Les Grandes Crues
Photo courtoisie
Les Grandes Crues

Vous considérez-vous plus comiques la nuit ?

Les Grandes Crues : « On se croit plus drôle après 22 h, mais est-ce que les gens nous trouvent drôles ? Nous avons bien peur que non. »

Christine Morency : « Non... Je suis comique tout le temps (rires). Pour vrai, je suis la même personne sur scène que devant un “deux œufs tournés saucisses” au Cora. C’est juste que je dose l’énergie et, souvent, les gens qui sont là juste pour déjeuner m’en remercient. »

Mathieu Cyr : « Je pense qu’un humoriste se doit d’être comique à toute heure du jour. Par contre, le public de nuit, lui, peut être plus survolté. C’est souvent là que ça vire en gros party. Et c’est un feeling que j’adore. J’aime les shows d’humour qui ont une ambiance de show rock. »

Christine Morency
Photo courtoisie, Martin Girard
Christine Morency

Qu’avez-vous de prévu pour le reste de l’été ?

Les Grandes Crues : « Terrasses, rosé et gros rires gras. Pour le reste : lesgrandescrues.com ! »

Christine Morency : « Je participe à tous les autres festivals : Minifest, Zoofest, JPR, ComédiHa ! Cette année, j’ai la chance d’être sur le gala de Jay Du Temple à Juste pour rire et sur le gala de Pierre Hébert à ComediHa ! J’en reviens pas de la chance que j’ai d’être sur ces shows-là. J’ai très très hâte ! Je présente aussi un show laboratoire pendant le Zoofest. Un 30/30 avec moi-même ! Il y aura 30 minutes de blagues écrites en rodage et 30 minutes de stand-up complètement improvisé ! Avant le spectacle, on va demander au public de remplir des petits papiers et, sur scène, je pigerai les papiers et j’improviserai ! Donc si ce n’est pas bon, ce ne sera peut-être pas juste de ma faute (rires). »

Mathieu Cyr : « C’est fou ! Je pars en France cette semaine, en Allemagne et en Pologne en juillet, et en Espagne en août, pour animer une émission qui s’appelle Skate le monde, qui sera présentée à TV5 au printemps prochain. Je suis aussi porte-parole du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, je participe à ComediHa ! et j’ai ma tournée qui reprend à la fin août.


► La série Comique de nuit, dans le cadre du Grand Montréal Comique, se déroulera les 27 juin (Arnaud Soly), 28 juin (Christine Morency), 29 juin (Mathieu Cyr) et 4 juillet (Les Grandes Crues), à 23 h, à l’Olympia de Montréal.

► grandmtlcomique.com