/sports/racing
Navigation

Victoire inusitée sur Grande Allée

L’Américain Griffin Easter a triomphé avec un tour d’avance sur le peloton

Coup d'oeil sur cet article

Dans une fin de course pour le moins inhabituelle, l’Américain Griffin Easter a remporté le critérium de 70 kilomètres de la Ville de Québec, samedi, à l’occasion de la 34e édition du Tour de Beauce.

Parti en échappée dès le 2e tour de 35, le coureur de la formation 303 Project Cycling s’est imposé devant Jordan Cheyne, de l’équipe de la Colombie-Britannique, qui a été crédité du même temps. Cheyne a rejoint Easter et l’échappée de cinq coureurs au 4e tour, et les deux ont fait cavalier seul à partir de la 12e boucle.

Adam Jamieson, de l’équipe canadienne, a complété le podium, terminant avec un retard de 2 min 48 s, soit le même écart que le peloton. Les deux fuyards ont pris un tour au peloton, ce qui a mené à une arrivée de groupe au lieu du sprint habituel.

« Je suis tellement content d’avoir remporté une autre victoire d’étape au Tour de Beauce, a exprimé Easter, qui s’était imposé à Notre-Dame-des-Pins en 2018. Cette victoire est aussi spéciale que celle de l’an dernier parce qu’elles n’arrivent pas souvent. C’est ma première victoire depuis celle de la Beauce, l’an dernier. »

En meilleure forme

« Ce genre de victoire où le gagnant prend un tour au peloton n’arrive pas souvent, de poursuivre Easter. Après m’être senti mal lors des deux premières journées, j’étais en meilleure forme aujourd’hui [samedi] et je me suis dit que c’était une bonne journée pour être agressif. Il y a eu une bonne collaboration avec Jordan. »

Parce que Easter et Cheyne se trouvaient à 8 min 16 s et 9 min 46 s respectivement au cumulatif, les équipes de tête n’ont pas jugé utile de les chasser et on a eu droit à une étape plus tranquille.

Zukowsky reste en jaune

Détenteur du maillot jaune, Nickolas Zukowsky, de Floyd’s Pro Cycling, a conservé sa tunique de meneur à égalité avec Tyler Magner, de Rally, et confirmé la stratégie entre les deux puissances du plateau.

« Avec deux coureurs en échappée loin devant, Rally voulait une étape plus facile et il y a eu alliance entre nos deux équipes, a expliqué le vainqueur du Tour de Saguenay. Le match a été reporté à la dernière étape. Magner est parti avec le groupe d’échappée en début de course et j’ai été en mesure de faire la jonction. Après une petite baisse de régime à l’arrivée de l’étape de Notre-Dame-des-Pins, où je ne voyais plus clair, j’ai bien récupéré et je me sentais assez bien. À 21 ans, j’encaisse mieux. »

Zukowsky pourrait-il remporter un deuxième titre UCI consécutif ?

« J’étais heureux de gagner à Saguenay et ça serait inimaginable de gagner la Beauce, a-t-il exprimé. C’est tellement le fun de faire du vélo. J’en profite et je m’amuse. Tant mieux si je remporte le maillot jaune, mais je serai aussi content si mon coéquipier Serghei Tvetcov [6 secondes de retard] gagne. »

Côté aligne les bons résultats

Pier-André Côté a signé son meilleur résultat de la 34e édition du Tour de Beauce en terminant au 4e rang du critérium.

Le coureur de la formation Rally a été crédité du même temps qu’Adam Jamieson, de l’équipe canadienne, qui a terminé en 3e place et se retrouve au 9e rang du classement général à 1 min 31 s du détenteur du maillot jaune, Nickolas Zukowsky, de Floyd’s Pro Cycling.

« Au lieu d’être un chasseur d’étapes comme dans le passé, je me concentre sur le classement général, a dit Côté, qui a remporté deux étapes en Beauce l’an passé, dont la dernière à Saint-Georges. J’ai terminé dans le Top-10 à chaque étape sans connaître de contre-performance. J’ai bien fait au Mont-Mégantic et au contre-la-montre. Je suis content de mon tour, même si je n’ai pas remporté une victoire d’étape. »

« J’aimerais répéter à Saint-Georges, de poursuivre l’auteur de trois victoires d’étapes au Tour du Saguenay la semaine dernière. C’est une course difficile. Après une étape plus tranquille au critérium, le chantier va débuter demain [aujourd’hui]. À Québec, on ne voulait pas prendre le maillot jaune. C’est le plus difficile à défendre. Je suis bien placé au classement général et ça ajoute de la pression à Floyd’s Pro Cycling. »

Cheyne prend du mieux

Malade depuis le début de la semaine, Jordan Cheyne a repris des forces. Le coureur de l’équipe de la Colombie-Britannique a terminé en 2e place après une longue échappée avec le vainqueur du jour.

« J’ai été malade toute la semaine et je ne pensais pas partir, vendredi soir, mais j’ai bien récupéré et la foule m’a motivé, a-t-il raconté. À mi-course, on avait une bonne avance et je croyais que nous avions une bonne chance de nous rendre sans que le peloton puisse nous rattraper. »

La 34e édition connaîtra son dénouement cet après-midi à Saint-Georges, alors qu’un circuit urbain de 122,4 kilomètres sera à l’honneur. Cinq coureurs se retrouvent dans une fourchette de 14 secondes pour le maillot jaune.