/sports/soccer
Navigation

Cinq rumeurs intrigantes en MLS

Coup d'oeil sur cet article

Le marché des transferts estivaux, en Major League Soccer (MLS), s’ouvrira dans un peu plus de deux semaines, c’est-à-dire le 9 juillet prochain.

À l’approche de cette période très attendue des amateurs de soccer nord-américains, les rumeurs se font de plus en plus nombreuses. Pratiquement toutes les équipes de la ligue, même celles qui ne sont pas encore actives, poseront au moins un geste pour améliorer leur effectif.

Voici quelques rumeurs de transferts qui font jaser ces jours-ci:

1 – Daniele de Rossi au Los Angeles FC?

Le milieu défensif italien est une légende absolue de l’AS Rome, qu’il vient de quitter après y avoir passé toute sa carrière jusqu’ici. À 35 ans, il ne semble toutefois pas prêt à s’arrêter pour de bon. Où atterrira-t-il? Plusieurs amateurs de foot, à travers la planète, se posent la question, or il appert que la réponse est: la MLS. Selon ESPN, celui qui a disputé 117 matchs sous les couleurs de l’Italie portera bientôt les couleurs du Los Angeles FC, qui domine déjà la ligue depuis le début de la saison. Il n’y a rien d’impossible à ce niveau, et vu que l’équipe vient de se départir d’un joueur désigné en Andre Horta, la porte apparaît ouverte pour une grande embauche. D’autres médias affirment cependant que cela n’arrivera pas. Un dossier à suivre...

2 – Un autre dangereux ailier écossais en MLS?

Johnny Russell, du Sporting de Kansas City, pourrait bien ne plus être le seul ailier écossais à donner des maux de tête aux défenseurs de la ligue. Son compatriote Gary Mackay-Steven, un ancien du Celtic FC qui évolue présentement à Aberdeen, en Écosse, serait sur le point de se joindre au New York City FC. Selon «Sky Sports Scotland», le joueur de 28 ans serait même allé passer des tests physiques à Manchester dans l’optique de se joindre au NYC FC. Mackay-Steven est un joueur très technique, qui n’a jamais tout à fait réalisé son potentiel, étant notamment ennuyé par les blessures. Mais s’il se retrouve dans la Grosse Pomme en bonne santé, il aidera certainement la formation new-yorkaise.

3 – Un jeune talent mexicain à San Jose

Les Earthquakes de San Jose connaissent une certaine résurgence depuis environ deux mois alors que le système mis en place par le nouvel entraîneur de l’équipe, Matias Almeyda, commence à porter ses fruits. L’équipe, que personne n’attendait en début de campagne, est maintenant aux portes des éliminatoires. À n’en point douter, l’organisation souhaitera se donner des chances de bâtir là-dessus au cours de l’été notamment en obtenant des renforts sur la pelouse. Le nom qui circule à cet effet, ces jours-ci, est celui de Carlos Fierro, un ailier/attaquant mexicain de 24 ans qui a passé la dernière saison en prêt à Morelia, en Liga MX. Ses statistiques ne sont pas effarantes, mais le jeune homme était considéré comme un grand espoir du soccer mexicain il n’y a encore pas si longtemps. Surtout, Almeyda le connaît pour l’avoir dirigé avec le Chivas au Mexique, où il l’a beaucoup utilisé lors de matchs cruciaux malgré son jeune âge. L’entraîneur a également confirmé qu’il s’intéressait au rapide attaquant.

4 – Le «partenaire» de Messi avec le Galaxy?

La MLS est désormais capable d’attirer de jeunes talents autant que des vedettes vieillissantes et cela deviendra encore plus vrai si la rumeur envoyant Cristian Pavon au Galaxy de Los Angeles se concrétise. Selon ESPN, la formation californienne aimerait offrir 12 millions $ au club du jeune joueur argentin, Boca Juniors, pour obtenir une partie de ses droits en échange d’une grosse commission s’il est éventuellement revendu à très fort prix dans quelques années. Pavon, qui a 23 ans, n’est pas n’importe qui: l’ailier a représenté son pays à la dernière Coupe du monde aux côtés de Lionel Messi, qui adore jouer avec lui et qui l’aurait même recommandé aux dirigeants du FC Barcelone l’an dernier. D’autres bonnes pointures européennes auraient aussi l’œil sur le jeune homme, mais le Galaxy compte sur un certain avantage en la personne de Guillermo Barros Schelotto, entraîneur du club, qui a dirigé Pavon avec le Boca. Schelotto assure qu’il accueillerait Pavon au Galaxy avec grand plaisir... mais qu’on est encore loin de la coupe aux lèvres.

5 – Schweinsteiger attirera-t-il un compatriote?

Plusieurs équipes seraient présentement intéressées aux services du milieu de terrain allemand Lewis Holtby, qui vient de quitter le Hambourg SV. Selon le Bild, le Fire de Chicago, en MLS, en fait partie. La Turquie, la Grèce et le Pays de Galles sont d’autres destinations plausibles, mais le Fire pourrait-il se démarquer? Après tout, Holtby a déjà évolué aux côtés de Bastian Schweinsteiger, du Fire, en équipe nationale. Le milieu de terrain central a 28 ans et sort d’une saison en deuxième division allemande. Il faudra voir si le projet sportif de Chicago lui plaît... et il faudra voir comment le Fire, qui compte déjà trois joueurs désignés, pourrait l’aménager dans sa structure salariale.

... Et l’Impact dans tout ça?

Aucune rumeur concrète ne concerne l’Impact de Montréal, pour l’instant, en vue du «mercato» estival. Des médias sud-américains ont avancé à quelques reprises, au cours des derniers mois, que le Bleu-Blanc-Noir avait l’œil sur l’attaquant colombien Miguel Borja, qui évolue au Brésil avec Palmeiras.

Que peut-on attendre de l’Impact à l’heure actuelle? L’entraîneur Rémi Garde, très impliqué dans le recrutement, a récemment avoué que les contraintes du plafond salarial posent problème dans le cas particulier de l’Impact. Le propriétaire de l’équipe, Joey Saputo, a quant à lui admis que les prêts en provenance du «club-frère» de l’Impact, le FC Bologne, sont plus faciles à gérer au niveau de la masse salariale. Il ne faudrait donc pas s’étonner de voir des renforts en provenance de Bologne s’amener en ville au cours des prochaines semaines.