/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays remportent la série de belle façon

Coup d'oeil sur cet article

Grâce à la brillante performance de leurs artilleurs, les Blue Jays de Toronto ont remporté leur série de trois matchs face aux Red Sox de Boston, l’emportant 6 à 1, dimanche après-midi, au Fenway Park.

Le personnel de lanceurs de la formation torontoise a dominé les frappeurs adverses, ne leur permettant seulement sept coups sûrs. Le partant Marcus Stroman (5-9) a obtenu le gain, lui qui a œuvré pendant six manches. Il a donné cinq frappes en lieu sûr et retiré six adversaires sur des prises.

Bien appuyé par la défensive, les releveurs ont fait le boulot. Le spécialiste des fins de match Joe Biagini a permis le seul point des favoris de la foule en fin de neuvième.

Offensivement, les Jays ont été menés par Danny Jansen, qui a produit deux points grâce à un simple en sixième manche. Eric Sogard a également contribué au pointage avec son huitième circuit de la campagne.

La défaite a été ajoutée à la fiche de Rick Porcello (5-7). L’artilleur originaire du New Jersey a donné cinq des six points de la formation de Charlie Montoyo en six manches de boulot.

Une rare défaite des Yankees

À New York, les prochains adversaires des Blue Jays, les Yankees, ont subi un premier revers en neuf parties lorsque les Astros de Houston les ont vaincus au compte de 9 à 4.

Pour ce faire, l’équipe du Texas a sorti les bras, car quatre de ses joueurs ont envoyé la balle à l’extérieur des limites du terrain, soit Jose Altuve, Tyler White, Yordan Alvarez et Yuli Gurriel. White a d’ailleurs claqué un grand chelem.

Offensivement, les Yankees ont vu DJ LeMahieu frappé sa 10e longue balle de la présente campagne.

Au monticule, Justin Verlander (10-3) a obtenu la victoire, tandis que J.A. Happ (7-4) a subi la défaite. Celui-ci a permis huit points sur 11 coups sûrs en seulement quatre manches de travail.

Les Yankees et les Blue Jays ont maintenant rendez-vous lundi pour le premier affrontement d’une série de trois présentés dans la Grosse Pomme. Évoluant dans la même section, l’Est de la Ligue américaine, les deux formations sont bien loin l’une de l’autre au classement. Les Bombardiers du Bronx sont installés au premier rang, tandis que leurs vis-à-vis occupent le quatrième échelon avec un retard de 20 matchs.