/world/opinion/columnists
Navigation

Quand chacun fait à sa tête

ARGENTINA-G20-SUMMIT-US-CANADA-MEXICO-USMCA
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Plus personne ne veut « faire la police » à travers le monde. Et surtout pas nous, la cinquantaine de pays, dont le Canada, qui ont suivi les États-Unis – au départ, tout au moins – dans l’interminable guerre d’Afghanistan. Après la débâcle irakienne, puis la boucherie syrienne, l’idée de cogner sur la table pour se faire entendre n’a plus la cote.

Ce qui fait que le moindre autocrate agit à sa guise, en se faisant mollement rappeler à l’ordre par des institutions internationales qui ont perdu tout mordant, si elles en ont déjà eu. Nous sommes entrés, selon David Milibrand, l’ancien ministre britannique des Affaires étrangères, dans un « âge d’impunité » où les voyous de ce monde « croient pouvoir tout se permettre ». Et il n’a pas tort.

Intéressant de voir l’acharnement mis par la Maison-Blanche à vouloir restreindre l’influence de l’Iran au Moyen-Orient, en imposant un régime de pression – de sanctions – ­maximale, quitte à risquer une guerre que ­personne ne semble vouloir.

Téhéran est certainement un perturbateur dans la région, alors qu’à l’intérieur même du pays, la contestation des autorités religieuses est interdite. Il règne pourtant là-bas une vie civile effervescente et la jeunesse dégage une énergie qui se distingue à peine de ce que connaît l’Occident.

PENDANT CE TEMPS, PLUS À L’EST...

Les autorités chinoises – on le sait bien en ce 30e anniversaire du massacre de la place Tian’anmen – n’ont aucune pitié envers la dissidence politique. Un rapport soumis à l’ONU avance qu’un million de musulmans ouïghours sont retenus dans des camps dans la province du Xinjiang. Que fait-on à l’ouest en réponse ? On négocie des ententes commerciales. Parce que la Chine... c’est la Chine.

Et la Russie elle ? Elle a écrasé sa population musulmane du Caucase, semé le trouble en Géorgie, envahi l’Ukraine et raffermi ses positions en Syrie en bombardant les opposants au régime, causant des dommages collatéraux – des morts chez les civils – par dizaines de milliers. Quel sort réserve-t-on à Vladimir Poutine ? Il se prépare déjà à une longue suite de face à face au sommet du G20 à la fin de la semaine à Osaka, au Japon.

Plus que tout autre « voyou » de ce monde, l’Arabie saoudite se vautre dans les « bienfaits » de cet « âge d’impunité ». Quel prix a-t-elle payé pour le meurtre sordide du journaliste Jamal Khashoggi ? Pour la dévastation du Yémen où l’on meurt de la guerre et du choléra par milliers ? Pour la propagation du wahhabisme, un fondamentalisme qui dénature l’islam et a engendré, partout dans le monde, une méfiance des non-musulmans à l’égard des fidèles du Prophète ? Rien !

PUISSANCES MOYENNES À LA RESCOUSSE

L’alternative à l’inaction du géant économique, militaire et culturel que restent les États-Unis repose possiblement chez les plus petits joueurs. C’est ce que propose Roland Paris, chercheur chez Chatham House, l’Institut royal des affaires internationales à Londres.

Les puissances moyennes – la France, l’Allemagne, le Japon, le Canada et d’autres – doivent, à son avis, unir leurs efforts pour apporter des réponses démocratiques à la crise de la migration internationale, aux nouvelles cybermenaces ou encore aux ultimatums diplomatiques qui se multiplient.

Le Canada ? Pourquoi pas ? Une récente consultation faite dans 25 pays par le sondeur Ipsos pour le King’s College de Londres demandait notamment : « Ces pays ou institutions utilisent-ils principalement leur influence dans le monde pour le meilleur ou pour le pire ? »

Le Canada se place en tête avec 37 % pour le meilleur (contre 17 % pour le pire), suivi de l’ONU (35 %), de l’Allemagne (32 %) et de l’Union européenne (30 %). Il y a du potentiel là. Sachons-le !

G20 – Le Groupe des 20

  • Les 19 plus grandes économies de la planète, plus l’Union européenne.
  • 65 % de la population mondiale
  • 85 % du commerce mondial
  • 90 % du produit mondial brut
  • Fondé en septembre 1999, le G20 aura 20 ans cet automne.
  • Cette année, le sommet se tiendra à Osaka, au Japon, les 28 et 29 juin.

Les démocrates...

  • Afrique du Sud
  • Allemagne
  • Argentine
  • Australie
  • Brésil
  • Canada – Justin Trudeau
  • Corée du Sud
  • États-Unis – Donald Trump
  • France – Emmanuel Macron
  • Inde
  • Indonésie
  • Italie
  • Japon – Shinzo Abe
  • Mexique
  • Royaume-Uni

Les autocrates...

  • Arabie saoudite – Mohammed ben Salmane
  • Chine – Xi Jinping

...et les autres

  • Russie – Vladimir Poutine
  • Turquie