/news/society
Navigation

Le retour de David Saint-Jacques longuement préparé

Coup d'oeil sur cet article

Le retour sur Terre de l’astronaute québécois Davis Saint-Jacques, prévu lundi soir, a été longuement préparé dans les derniers jours afin d’éviter les complications.

«Ça fait quelques jours que les astronautes se mettent dans le Soyouz et se pratiquent à ce qui va se passer lors du retour sur Terre. Pour les trois membres d’équipage, c’est de travailler en équipe et de voir ce qu’il faudrait faire dans le cas où il arriverait quelque chose», a expliqué Benoit Laplante, spécialiste en missions spatiales, en entrevue à LCN lundi.

Pour quelqu’un comme David Saint-Jacques, qui s’est entraîné pendant de longues années, le retour représente assurément un moment bien spécial, a insisté Benoît Laplante

«Il a dû faire un peu de ménage dans sa petite chambre pour être certain qu’il ramenait toutes ses choses avec lui ou les mettre de côté pour les faire ramener sur un prochain vaisseau», a-t-il illustré.

Un retour suivi par les spécialistes

L’astronaute originaire de Québec, qui aura passé 204 jours à bord de la Station spatiale internationale, devra passer une batterie de tests après son atterrissage dans les steppes du Kazakhstan lundi.

«La mission se termine dans l’espace, mais par la suite il va y avoir un suivi qui va se faire avec lui pendant de longs mois pour voir comment son corps va se réhabituer à la situation sur Terre», a indiqué Benoît Laplante.

David Saint-Jacques, 49 ans, devrait en effet connaître quelques changements physiologiques dans les prochains jours et semaines, notamment par rapport à la force de son cœur, à sa masse osseuse et à ses muscles.