/news/politics
Navigation

Trudeau critiqué pour son emploi d’ustensiles en plastique

Coup d'oeil sur cet article

 OTTAWA | Le premier ministre Justin Trudeau s’est attiré une foule de critiques ces derniers jours pour avoir utilisé des ustensiles de plastique lors d’un dîner de travail, bien qu'il se soit récemment engagé à interdire les plastiques à usage unique au Canada dès 2021. 

 Dans une photo prise lors d’une rencontre avec le Conseil jeunesse de Papineau puis partagée par M. Trudeau sur Twitter, on peut voir des fourchettes et de couteaux en plastique disposés sur la table avec la pizza qui était servie. 

 «Merci pour vos idées sur la façon de contrer les changements climatiques, de promouvoir l'égalité des sexes et d’améliorer nos communautés», a écrit le premier ministre, qui était de passage dans sa circonscription montréalaise pour les festivités de la Saint-Jean-Baptiste. 

 Plusieurs internautes ont dénoncé l’emploi d’ustensiles en plastique. L’un d’entre eux a même qualifié la pile de fourchettes et de couteaux de «pile d’hypocrisie». 

 Il y a deux semaines, M. Trudeau a promis que les produits en plastique à usage unique, comme les pailles, les sacs et les ustensiles, seraient bannis au Canada dès 2021. 

 La liste des produits qui seront visés par cette interdiction doit être dressée au terme d’évaluations scientifiques. 

 Les conservateurs ont sauté sur l’occasion, aujourd'hui, pour attaquer le premier ministre. 

 «Comme d’habitude, les règles ne s’appliquent pas à Justin Trudeau», soutient-on dans un communiqué du parti. 

 Le chef conservateur Andrew Scheer ne semble toutefois pas en faveur de l'élimination des plastiques à usage unique. Le jour où le premier ministre a promis de les bannir, M. Scheer avait dit craindre que la mesure ait un impact néfaste sur les consommateurs, les emplois et l’économie. 

 La chef de bureau du réseau Global à Ottawa, Mercedes Stephenson, a indiqué sur Twitter avoir obtenu la confirmation du bureau du premier ministre que les ustensiles visibles sur la photo étaient bel et bien en plastique. 

 «Ils seront réutilisés», lui aurait-on aussi indiqué.