/news/currentevents
Navigation

Consultation des bases de données policières: un policier de Gatineau est congédié

Coup d'oeil sur cet article

Un policier de Gatineau qui s'est reconnu coupable en janvier dernier d'avoir consulté les bases de données policières devra finalement se trouver un autre emploi.

• À lire aussi: Absolution inconditionnelle pour un policier de Gatineau

L’agent Nicolas Marceau a en effet été destitué de ses fonctions, a annoncé aujourd'hui, par communiqué, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG). 

M. Marceau avait reçu une absolution inconditionnelle pour le crime dont il s'était reconnu coupable. 

Le policier de Gatineau avait été arrêté le 29 juillet 2016 pour avoir consulté «à de multiples reprises» et à titre personnel, entre le 5 février 2014 et le 29 juin 2016, des ordinateurs du SPVG. 

Il avait notamment utilisé les informations recueillies pour fournir à une connaissance des renseignements au sujet de son ex-conjointe. 

Il avait également consulté les bases de données policières pour obtenir des renseignements sur les voisins d’une amie. 

Nicolas Marceau n’a cependant jamais reçu d’argent pour les informations transmises. 

«Marceau a exercé son droit de se soumettre à une audition. Les éléments soumis ne constituent pas des circonstances particulières justifiant une autre sanction [que la destitution]», a précisé le SPVG. 

Le congédiement de M. Marceau a été officialisé ce matin par les membres du comité exécutif de la Ville de Gatineau.