/news/currentevents
Navigation

Montréal: un proche des Hells cachait 15 kg de coke chez sa mère

Coup d'oeil sur cet article

L’un des proches d’un influent Hells Angels visé par une opération policière menée mardi après-midi aurait caché pour près de 1 million $ de cocaïne dans le logement de sa propre mère, dans l’est de la métropole.

Selon nos sources, pas moins de 15 kg de cocaïne ont été saisis par les forces de l’ordre lors de la perquisition effectuée chez la mère du suspect, qui vit dans un modeste duplex de la rue Notre-Dame Est, dans le secteur de Pointe-aux-Trembles. 

Il a été impossible de savoir si la mère de famille savait ou non que son logement servait de cache de stupéfiants pour le compte des motards. 

Cinq autres kilos de poudre blanche ont été saisis à bord d’une voiture lors d’une interception ayant eu lieu dans le secteur de Terrebonne. 

La valeur totale sur le marché noir de la cocaïne saisie s’élève à plus de 1 million $. 

Deux hommes et une femme ont été épinglés lors de la frappe menée conjointement par les policiers de l’Escouade nationale sur la répression du crime organisé (ENRCO) et ceux de l’Escouade régionale mixte (ERM) Rive-Nord. 

Ils ont été interrogés puis libérés au cours de la soirée. Des accusations criminelles pourraient être portées contre eux à une date ultérieure. 

Le principal suspect visé par cette frappe serait l’un des hommes de confiance de l’influent Hells Angels montréalais David Lefebvre, soupçonné d’être à la tête d’un important réseau de vente de stupéfiants. 

La frappe de mardi se voulait d’ailleurs la phase deux de l’opération ciblant ce même réseau criminel. La première phase de l’opération baptisée «Pacson» avait eu lieu le mois dernier, dans les municipalités de Sainte-Thérèse, Montréal et Roxton Pond. 

À cette occasion, le Hells David Lefebvre avait notamment vu son condo de Sainte-Thérèse être visé par une perquisition. 

Malgré le fait qu’il soit dans le collimateur des forces de l’ordre depuis quelques semaines, Lefebvre, qui s’est déjà vanté d’empocher «entre 1500 $ à 2000 $» par jour grâce au trafic de stupéfiants, n’a pas été arrêté et demeure en liberté. 

Âgé de 46 ans, David Lefebvre est officiellement membre du chapitre de Montréal des Hells Angels après avoir obtenu ses «patches» en 2014 à la suite de sa sortie de prison. 

- Avec la collaboration d’Éric Thibault, Journal de Montréal