/finance
Navigation

Impôt et taxes: vous travaillez enfin pour vous

Coup d'oeil sur cet article

Preuve que les Québécois sont parmi les contribuables les plus imposés au Canada, à partir d’aujourd’hui, ils vont être libres d’impôt. En fait, toutes les heures travaillées depuis janvier représentent le montant versé aux gouvernements pour l’année financière 2019.

Selon le rapport annuel de l’Institut Fraser, le 28 juin – deux jours de moins qu’en 2018 – est la journée au Québec de l’affranchissement de l’impôt, soit deux semaines après la moyenne canadienne qui était le 14 juin. Rappelons que cette journée varie d’une province à l’autre, en fonction des taux d’imposition.

«Trop taxés»

«Les Québécois sont trop taxés. C’est certain que cela a un impact sur la vie financière des familles. C’est de l’argent qui sert à financer nos énormes gouvernements», répond le directeur Québec de la Fédération canadienne des contribuables, Renaud Brossard, ajoutant que les contribuables n’ont pas les services qui justifient les sommes payées.

«Il faut attendre des mois pour avoir des soins de santé. Notre système d’éducation est déficient. Nos routes sont dans un état lamentable et, pourtant, nous sommes parmi les plus taxés en Amérique du Nord», poursuit-il.

À titre d’information, en Alberta, la journée d’affranchissement de l’impôt était le 27 mai. Pour la Saskatchewan et le Manitoba, c’était respectivement le 2 et le 3 juin.

Le Québec est l’avant-dernière province, devant Terre-Neuve-et-Labrador (2 juillet), où les citoyens travaillent finalement pour leur portefeuille.

652 $ de plus

Selon l’institut Fraser, une famille du Québec de deux personnes ou plus avec un revenu de 102 476 $ versera 49 744 $ en impôts et en taxes en 2019, soit 48,54 % de ses gains. Par rapport à la cuvée précédente, il s’agit d’une augmentation de la facture imposée par le fédéral, le provincial et le municipal de 652 $, selon les calculs de l’organisation.

Pour 2019, les contribuables donneront 22 316 $ à Ottawa et 23 060 $ à Québec. Le reste du montant aboutira dans les coffres des municipalités. En 1981, le niveau de taxation au Québec s’élevait à 42,9 % et la journée de l’affranchissement était le 7 juin.

«Les taux d’imposition au Québec sont élevés, en particulier pour les travailleurs de la classe moyenne et supérieure. Pour les travailleurs les mieux rémunérés, le taux d’imposition est maintenant inférieur à celui de l’Ontario et de la Nouvelle-Écosse, mais ce n’est pas une compétition que vous voulez gagner. Il y a une raison pour laquelle beaucoup de Québécois travaillent aujourd’hui et vivent ailleurs», avance Finn Poschmann, chercheur à l’Institut Fraser.

À l’échelle du pays, un ménage moyen qui gagne 117 731 $ devra payer environ 52 675 $ en taxes (44,7 %). «Si les Canadiens payaient toutes leurs taxes au début de l’année, ils travailleraient les 164 premiers jours avant de rapporter de l’argent à leur famille», illustre M. Poschmann.

Journée de l’affranchissement de l’impôt

  • Alberta : 27 mai
  • Saskatchewan : 2 juin
  • Manitoba : 3 juin
  • Île-du-Prince-Édouard : 10 juin
  • Colombie-Britannique : 10 juin
  • Ontario : 11 juin
  • Canada : 14 juin
  • Nouveau-Brunswick : 15 juin
  • Nouvelle-Écosse : 17 juin
  • Québec : 28 juin
  • Terre-Neuve-et-Labrador : 2 juillet