/finance
Navigation

Les terrains de Molson officiellement vendus

Les terrains de Molson officiellement vendus
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

 MONTRÉAL – La vente des terrains de la brasserie Molson, à Montréal, a été officialisée vendredi. 

 Selon TVA Nouvelles, les acquéreurs – Groupe Sélection, Groupe Montoni et le Fonds immobilier de solidarité FTQ – ont allongé une somme de 126 M$ pour mettre la main sur ce site très convoité de 1,2 million de pieds carrés et au fort potentiel de développement, situé en bordure du fleuve Saint-Laurent, du pont Jacques-Cartier et de la station de métro Papineau. 

 Cette nouvelle fait suite à celle du 5 juin dernier dans laquelle les partenaires avaient annoncé avoir ratifié une entente de gré à gré avec l’administration de la mairesse Valérie Plante fixant les conditions de transfert d’une partie des terrains à la Ville afin de créer un parc. 

 Le consortium québécois a indiqué vendredi qu’il va maintenant s’atteler à la tâche pour articuler une vision de développement des terrains situés sur la rue Notre-Dame Est, plan qui devra toutefois s’accorder avec le Plan particulier d’urbanisme (PPU) des Faubourgs, qui fait actuellement l’objet d’une étude auprès de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM). 

 C’est tout un pan de l’histoire qui va se tourner avec le départ de Molson, qui, à titre de plus ancien brasseur en Amérique du Nord, est installé depuis 1786 sur le site qui vient d’être vendu. 

 Le consortium a indiqué par communiqué qu’il va proposer un réaménagement «inclusif et innovant pour les Montréalais». 

 «La vision du consortium présente une offre de logements variée répondant aux besoins du quartier et de ceux qui veulent y résider, axée sur le concept “vivre, travailler et se divertir” et intégrant des usages d’affaires, commerciaux, touristiques et résidentiels», a-t-on précisé. 

 Des espaces locatifs privés ainsi que des espaces à vocation sociale et communautaire vont côtoyer des condominiums et des commerces de proximité «qui offriront les services nécessaires pour animer la vie de quartier», a-t-on aussi indiqué. 

 Le site sera résolument vert et l’on y valorisera les vues et le développement vers le fleuve. 

 Rappelons que Molson Coors a choisi de quitter la métropole avec deux siècles d’activité en bordure du fleuve. L’entreprise se fait construire une nouvelle usine à proximité de l’aéroport de Saint-Hubert, à Longueuil. Une partie du siège social de Molson Coors doit demeurer sur le site. 

  

 Ils ont dit: 

  

 Réal Bouclin, président fondateur et chef de la direction de Groupe Sélection: 

 «Nous voulons donner aux Montréalais un quartier complet vivant qui allie qualité de vie, pôle d’emplois et respect de l’environnement. [...] Groupe Sélection souhaite jouer un rôle majeur dans la transformation de ce secteur du centre-ville. Ce site offre un point de vue emblématique de la ville de Montréal à l’entrée du pont Jacques-Cartier. Nous sommes fiers de prendre part à la conception d’un véritable milieu de vie dynamique autour de ce joyau québécois.» 

 Dario Montoni, président du Groupe Montoni: 

 «Qu’il s’agisse de résidences, de commerces ou d’espaces de bureaux, toutes les facettes de ce vaste projet seront autant d’occasions d’illustrer notre souci du détail et de la qualité, guidé par notre engagement en faveur du développement durable. Tout dans ce vaste projet marque une occasion exceptionnelle de démontrer ce qui a toujours défini Montoni et son équipe depuis sa fondation.» 

 Normand Bélanger, président-directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ: 

 «La brasserie Molson est un témoin privilégié de l’histoire industrielle et ouvrière de la métropole. Le site demeurera non seulement un pôle d’emploi important, mais il se transformera aussi en un secteur vivant et animé par des clientèles diverses.» 

 Frederic Landtmeters, président et chef de la direction de Molson Coors Canada: 

 «Nous sommes très heureux de pouvoir conclure cette entente avec des partenaires du calibre de Groupe Sélection, de Montoni et du Fonds immobilier de solidarité FTQ. Il va sans dire que Molson Coors est très attachée à son site d’origine situé sur l’île de Montréal, et le processus de vente s’est fait de façon rigoureuse afin d’assurer un legs aux Montréalais dont Molson peut être fière.» 

  

 D’autres projets immobiliers dans le secteur de Molson  

  •  Prével doit développer les terrains en friche voisins de Télé-Québec 
  •  Groupe Mach doit métamorphoser le site de Radio-Canada, dont la tour brune 
  •  Kevlar doit livrer le projet Sax sur le fleuve, voisin du site de Molson et de l’ancien entrepôt frigorifique 
  •  Habitations Solano II doit livrer la phase 8 du Solano 
  •  Le Bourbon, un immeuble résidentiel situé sur Sainte-Catherine Est, en face de TVA